Sommaire
Senior Actu

Taiwan : casser les stéréotypes « seniors »

Dans un récent article publié sur le site Internet Taiwaninfo.nat.gov.tw, page officielle du gouvernement taïwanais, un universitaire, Tsang Kuo-jen, souhaite casser les stéréotypes « seniors » et montrer que les personnes âgées sont beaucoup plus actives et engagées que ce que l’on croit… « Etudier la vieillesse, c’est étudier son propre avenir » souligne le chercheur.


« Il faut arrêter de considérer les personnes âgées comme ne faisant que manger, dormir et attendre la mort », a lancé récemment Tsang Kuo-jen, professeur de journalisme à l’Université nationale Chengchi, à Taipei (Taïwan).

Précisons que ce chercheur prépare actuellement un livre qui, espère-t-il, mettra à bas les préjugés dont sont victimes les seniors. Avec le vieillissement de la population, les dossiers de la sécurité sociale et de la prise en charge de la dépendance sont de plus en plus au centre des préoccupations, a encore souligné Tsang Kuo-jen.

Cependant, précise-t-il, les échanges autour de ces problématiques sont affectés par les stéréotypes associés aux aînés –inactifs, tournés vers le passé, incapables de s’adapter aux technologies modernes. Ces préjugés sont battus en brèche par les études menées depuis une dizaine d’années par Tsang Kuo-jen.

Notant qu’un nombre croissant de personnes âgées créent leur propre blog sur Internet, il souligne à quel point ce qui y est partagé est ancré dans le présent et non dans le passé, comme certains pourraient l’imaginer. « Tout comme les jeunes gens, ils y racontent leur vie quotidienne, depuis leurs expériences de voyage jusqu’à leurs états d’âme. »

L’arrivée des tablettes tactiles permet en outre aux anciens de dépasser les barrières que représentaient le maniement du clavier ou de la souris, affirme en outre l’universitaire. « Etudier la vieillesse, c’est étudier son propre avenir », conclut-il.


Publié le Mardi 16 Août 2011 dans la rubrique Société | Lu 2061 fois