Sommaire
Senior Actu

Surmédication : des personnes âgées en danger

Le thème est récurrent, mais les risques sont réels… En effet, chaque jour, plus de 45.000 patients âgés de 70 ans et plus se voient délivrer plus de 10 médicaments distincts. Or, les experts précisent qu'au-delà de cinq médicaments délivrés à un même patient, la possibilité d'interactions médicamenteuses est très élevée et les risques encourus difficilement évaluables…


Les personnes de 70 ans et plus représentent 12,6% de la population française, soit 8,2 millions de personnes.

Et cette tranche d’âge, comme on peut s’en douter, est très souvent polymédiquée.

Or, les experts précisent qu'au-delà de cinq médicaments distincts délivrés à un même patient, la possibilité d'interactions médicamenteuses est très élevée et les risques encourus difficilement évaluables...

Interrogé sur le sujet, Jean de Kervasdoué, titulaire de la Chaire d'Economie et Gestion des services de santé au Conservatoire national des arts et métiers, a récemment appelé de ses voeux la mise en place d'un dispositif imposant aux pharmaciens de cosigner toutes les ordonnances de plus de cinq médicaments. Un dispositif qui permettrait selon lui de renforcer la vigilance sur les risques d'interactions médicamenteuses que peuvent présenter certaines prescriptions.

Celtipharm, partenaire de santé publique, a analysé la consommation médicamenteuse des Français âgés de 70 ans et plus avec pour objectif d'évaluer l'occurrence d'interactions médicamenteuses. Chez ces patients, l'étude a montré que chaque jour ouvré plus de 45.000 d'entre eux se voient délivrer un panier de plus de dix médicaments distincts.

Nous pouvons donc conclure que chaque jour ouvré plus de 45.000 français âgés de 70 ans et plus sont exposés quotidiennement à un risque très élevé d'interactions médicamenteuses...


Publié le Mardi 19 Février 2013 dans la rubrique Santé | Lu 1654 fois