Sommaire
Senior Actu

Super mamie 2009 est Alsacienne : Anne-Marie Zimmermann

Pour la 13ème finale du concours des Super Mamie qui s’est tenue le 12 juillet dernier à Bandol dans le Var et qui opposait neuf candidates régionales, c’est une grand-mère alsacienne de 78 ans, Anne-Marie Zimmermann, qui a remporté le titre 2009.


Toute petite, Anne-Marie Zimmermann souhaitait faire du cirque, n’ayant de cesse de jouer au funambule et à marcher sur les toits. Ses parents préférèrent lui faire prendre des cours de danse...

Engagée au Théâtre municipal de Mulhouse avant de commencer à enseigner aux quatre coins de l’Alsace, du talent plein les pattes, elle va ensuite parcourir avec un ballet et toujours avec ses filles, la Suisse, l’Allemagne puis l’Italie où elle fonda trois écoles de danse.

Mohamed V lui propose de créer une institution au Maroc, elle décline son offre, préférant retourner avec ses deux filles dans son Alsace natale. Ses deux petits-enfants vinrent au monde et une merveilleuse complicité les unie.

A 78ans, elle anime son association « Danse et Geste » où elle ne donne pas moins de sept cours par semaine : chorégraphies, préparation de costumes ...

Rappelons que le titre 2008 était détenu par Simone Grand, 61 ans, une arrière-grand-mère de Besançon (Doubs).

Pour cette 13ème édition, neuf grands-mères et arrière-grands-mères âgées de 57 à 87 ans étaient en lice. A noter que pour la première fois, l'Ile de la Réunion était représentée.

Comme à chaque édition, les candidates ont dû démontrer leur implication dans la vie familiale et associative. Après un grand oral, les Super Mamies régionales ont ensuite relevé un défi, en s'illustrant dans l'une de leurs passions : chant, danse, peinture, sketch, récits...

Toutefois, comme le souligne Fabienne Ollier, à l’origine de cet évènement « pas de voyeurisme gratuit, ni de paillettes jetées pour donner une consistance artificielle au spectacle. Les Super Mamies offrent leur temps, leur énergie, leur générosité aux autres. Elles parlent de leurs actions et montrent ce qu'elles font. « Pivots familial », elles font parti de ceux qui ne veulent pas déposer avant l'heure leurs armes de citoyens engagés dans la vie associative, professionnelle ou politique ».
crédits photos : Sébastien Dufour


Publié le Jeudi 16 Juillet 2009 dans la rubrique Société | Lu 3892 fois