Sommaire
Senior Actu

Suisse : un exosquelette pour réduire les chutes des personnes âgées

Cela ressemble à de la science-fiction, mais cette nouvelle techno est d’ores et déjà bien réelle. Même si ce n’est pour l’instant qu’un prototype… En première mondiale, une équipe de chercheurs de l’EPFL en Suisse et de la Scuola Sant’Anna en Italie ont développé un exosquelette intelligent qui sait détecter et déjouer les chutes des personnes âgées.


Suisse : un exosquelette pour réduire les chutes des personnes âgées
Grande source de danger pour les personnes âgées et d’inquiétude pour leurs proches, les chutes représentent les deux tiers des décès accidentels chez les plus de 65 ans. Elles marquent aussi le franchissement de nouvelles étapes dans la dépendance liée à l’âge. Avec le vieillissement des populations dans le monde, les chutes sont devenues un véritable problème de santé publique.
 
Dans cet esprit, des chercheurs européens ont créé un prototype d’exosquelette intelligent, léger et adaptable qui vise à réduire et compenser les pertes d’équilibre. Son but ? Eviter les chutes des seniors ! Précisons d’ailleurs que ce type de prévention était jusqu’à maintenant inédite en matière de combinaisons robotiques ; ces dernières permettant généralement d’assister et d’améliorer les mouvements.
 
« Notre exosquelette intelligent est léger et très facile à individualiser », explique Silvestro Micera, professeur à l’EPFL. De fait, il ne faut que quelques minutes pour l’adapter d’une personne à l’autre. Dans l’hôpital Florence, Fulvio Bertelli, 69 ans enfile sa combinaison robotique composée d’armatures en fibres de carbone et de moteurs placés au niveau des hanches. Quelques vis à ajuster, et voilà, le septuagénaire est prêt à tester son « armure ».  
 
« Je me sens plus sûr de moi quand je porte l’exosquelette » explique Fulvio Bertelli après avoir testé l’appareil sur un tapis roulant spécialement conçu pour provoquer des pertes l’équilibre et engendrer des chutes. Dans la pratique, l’exosquelette analyse les spécificités de chaque marcheur, ensuite, un algorithme détecte toute déviation. Dès que l’anomalie est détectée, les moteurs des hanches se mettent en marche pour rétablir la stabilité.
 
« Ce travail ouvre la voie à une nouvelle génération d'exosquelettes qui sera réellement efficace dans la vie courante grâce à leur capacité à augmenter le mouvement des utilisateurs et à rendre leur mobilité plus stable et sûre » explique Nicola Vitiello. Pour ce chercheur, à l’avenir, ces robots endossables apporteront leur aide dans des domaines aussi variés que la santé ou l'industrie.
 
Conçu en premier lieu pour les seniors, l’exosquelette pourrait aussi aider des personnes handicapées, amputées, ou souffrant de désordres neurologiques. Cette technologie permettrait d’améliorer la vie quotidienne des personnes à risque.



Publié le Mercredi 17 Mai 2017 dans la rubrique Divers | Lu 2138 fois