Sommaire
Senior Actu

Suisse : pas de tarifs seniors dans les transports publics avant 9 heures du matin…

Les seniors suisses ne sont pas contents ! En effet, les aînés bénéficiant des tarifs réduits (AVS) dans les transports en commun du canton de Vaud (chef-lieu Lausanne) ne pourront plus profiter des bus, des métros ou des trains avant 9 heures du matin…


En effet, selon une mesure prise par les transports publics de la région (Communauté tarifaire vaudoise), à partir du 12 décembre 2010, les tarifs Mobilis* subiront plusieurs changements.

Et parmi les modifications tarifaires, : « les abonnements pour les retraités ne permettront plus de déplacements avant 9h du matin » remarque Avivo Lausanne (organisation locale de défense des retraités) sur son site Internet.

Et de préciser : « la mesure paraît répondre à une volonté de désengorger les transports du matin. Mais il n’est pas certain qu’elle s’adapte aux horaires des seniors. Ceux-ci ne sont de loin pas tous des adeptes de la grasse matinée ; l’impossibilité de prendre des engagements avant 9h30 ou 10h pourra leur poser problème pour leurs rendez-vous médicaux, leurs engagements associatifs ou leurs services en tant que grands-parents, tout comme pour les excursions. L’abonnement « senior » n’est donc plus une mesure pour favoriser la mobilité des retraités et pour reconnaître la baisse de revenus découlant généralement de la retraite, mais une offre pour lève-tard, bénéficiant d’un rabais en échange d’une limitation de l’accès aux transports publics (…) Cette mesure, introduite en catimini, est discriminatoire et inutile ! »

L’association vient d’ailleurs de lancer une pétition pour tenter de faire revenir les entreprises de transports publics sur leur décision. Mais Avivo Lausanne, n’est pas seul à pester contre cette décision…

Dans le quotidien 24heures.ch on peut découvrir le témoignage de Marlyse Borgeaud, 74 ans, une enseignante à la retraite qui fait ses courses le matin au supermarché : « J’aime bien venir ici avant qu’il n’y ait beaucoup de monde. Cette mesure est discriminatoire, même si je peux la comprendre. Ce matin, j’ai pris le bus, il y avait beaucoup de jeunes assis et des personnes âgées debout. Il serait plus utile d’apprendre à ces jeunes à respecter les vieux, plutôt que de vouloir chasser les personnes âgées des transports publics aux heures de pointe ! »

Toujours selon ce quotidien, cette mesure concernerait près de 7.000 personnes possédant actuellement un abonnement senior Mobilis.

*Mobilis est le titre de transport unique valable sur l'ensemble du périmètre de la communauté tarifaire vaudoise et ses 199 communes.


Publié le Mardi 16 Novembre 2010 dans la rubrique Transports | Lu 2491 fois