Sommaire
Senior Actu

Sports d'hiver : les assurances augmentent à cause de l'âge des assurés

Dans un récent communiqué, l’assureur suisse Suva, indique que les coûts des accidents de sports d’hiver ont augmenté des deux-tiers en quinze ans. Une très forte hausse qui s’explique principalement par l’âge, de plus en plus élevé, des personnes accidentées. Explications.


Sports d'hiver : les assurances augmentent à cause de l'âge des assurés
Même si cette année n’est pas, pour le moment, une « année à neige », il n’en reste pas moins vrai que les fêtes de fin d’année sont souvent synonymes de vacances à la montagne et de ski. Des vacances qui coûtent chères à tous les niveaux. Transports, locations, forfaits, nourriture, loisirs et… assurances !
 
Dans ce contexte, rien d’étonnant à ce que les jeunes seniors (des consommateurs généralement aisés) soient nombreux sur les pistes de ski. Oui, mais selon l’assureur suisse, la hausse des coûts des assurances serait due justement à la présence de ces skieurs seniors, et surtout, aux frais qu’ils occasionnent lors d’un accident !
 
Selon la Suva, en 2013, le coût total des accidents de ski s'élevait à 298 millions de francs, soit une augmentation de 66% par rapport à l'an 2000. « A partir d'un certain âge, indique le communiqué de l’assureur, les amateurs de glisse occasionnent des frais de traitement plus élevés, car ils sont plus fréquemment sujets à des fractures ou à des polytraumatismes. Par ailleurs, le montant des indemnités journalières qui leur sont versées est plus important, car leur salaire est souvent plus élevé que celui des jeunes ».
 
« Tout comme l’échauffement, la mise en condition est primordiale. Il est indispensable de diriger toute son attention sur le fait de skier avant la première descente » précise Samuli Aegerter responsable de la campagne sports de neige à la Suva, qui recommande aussi de commencer doucement la journée afin de s'habituer aux conditions d'enneigement et d'évaluer sa forme du jour.
 
Pour les amateurs de ski et de nouvelles technologies, sachez que la Suva a développé une application baptisée « Slope Track » qui enregistre les descentes effectuées et fournit des conseils de prudence. « Elle permet à chacun d'analyser son comportement et de contribuer à améliorer la sécurité sur les pistes » poursuit Samuli Aegerter. La petite appli intègre désormais les règles édictées par la FIS pour le ski et treize vidéo d’échauffement sont disponibles. 


Publié le Mercredi 30 Décembre 2015 dans la rubrique Tourisme et loisirs | Lu 1152 fois