Sommaire
Senior Actu

Soins chiropractiques et chirurgie orthopédique : miser sur la complémentarité

Les douleurs post-opératoires chroniques sont courantes. S’agissant de chirurgie orthopédique, 15% à 61% des patients rapportent des douleurs persistantes ou récurrentes, en fonction de l’intervention subie. La chiropraxie peut soulager ces douleurs. Retour sur une étude parue en 2013 dans le Journal of chiropractic medicine. Le point avec l’Association Français de Chiropraxie.


Soins chiropractiques et chirurgie orthopédique : miser sur la complémentarité
Une diminution significative de la douleur
Un homme de 31 ans, avait subi une laminectomie lombaire et une discectomie. La laminectomie, pratiquée en cas de compression de la moelle épinière, est une intervention consistant à retirer une partie de l’os vertébral, la lame vertébrale.
 
La discectomie consiste à retirer un des disques situés entre les vertèbres. L’opération l’avait soulagé plusieurs années durant jusqu’à ce qu’il porte une lourde charge qui a réveillé une douleur sévère, irradiant jusqu’aux pieds.
 
Il évaluait sa douleur à 6/10 en moyenne et à 8/10 au maximum. Son traitement reposait sur des manipulations vertébrales et des exercices thérapeutiques. Après 4 consultations en un mois, sa douleur baissait de 2 points. Il soulignait une diminution des épisodes de douleurs aigues et une amélioration fonctionnelle.
 
Une amélioration de l’amplitude de mouvement
Un homme de 47 ans, souffrait de douleurs chroniques du cou suite à une fracture du rachis cervical. Il avait subi une fusion cervicale, opération consistant à fusionner les vertèbres douloureuses afin qu’elles guérissent comme un os unique et solide. Au terme des soins, des douleurs persistaient. Elles étaient évaluées à 6/10 en moyenne et 8/10 au maximum.
 
Des difficultés fonctionnelles le diminuaient. Au moment de l’étude, le patient avait été reçu 17 fois par son chiropracteur en 7 ans. Après chaque rendez-vous, il rapportait une diminution de la douleur de 2 points, une amélioration de l’amplitude de mouvement du cou et une amélioration fonctionnelle au quotidien.
 
Une amélioration de l’amplitude de mouvement
Agé de 60 ans, le troisième patient souffrait de lombalgie chronique et de douleurs à la jambe droite. A 33 ans, suite à une hernie discale provoquée par une chute, il avait subi une laminectomie. Durant 27 ans, il a souffert d’épisodes douloureux. Il évaluait ses douleurs à 7/10 en moyenne et jusqu’à 10/10.
Du point de vue fonctionnel, ses douleurs l’empêchaient de conduire longtemps, notamment.
 
Son traitement reposait sur des manipulations vertébrales et des mobilisations de type flexion/distraction, à raison d’une consultation par semaine sur 5 semaines. Au terme du traitement, ses douleurs restaient stables, néanmoins le patient soulignait une amélioration notable puisqu’il pouvait de nouveau supporter durablement la position assise sans voir ses symptômes s’aggraver.
 
Les trois patients ont souhaité poursuivre la prise en charge chiropratique de leurs douleurs.


Publié le Vendredi 31 Mars 2017 dans la rubrique Santé | Lu 892 fois