Sommaire

Sénolytiques : une nouvelle génération de médicaments contre le vieillissement

De nombreux chercheurs travaillent depuis des décennies à ralentir le vieillissement, voire même à le stopper. Plusieurs pistes d’études et différents produits sont actuellement en cours et parmi eux, les fameux sénolytiques, une nouvelle classe de médicaments qui vise à éradiquer les cellules vieillissantes ou nuisibles.


C’est probablement l’une des plus grandes promesses en matière de lutte contre le vieillissement que l’on ait découvert ces dernières années. Plus concrètement, les sénolytiques sont des médicaments qui ont été mis au point par une équipe américaine de la Mayo Clinic (Minnesota) et qui visent à lutter contre le vieillissement en éradiquant les cellules sénescentes ou nuisibles.
 
Sans entrer dans des détails trop scientifiques et pour simplifier les choses, les médicaments sénolytiques permettraient de supprimer ces cellules en fin de cycle de vie. Rappelons en effet que nos cellules sont programmées pour se diviser un certain nombre de fois, mais avec l’âge, elles cessent de se multiplier (ou se multiplient avec des erreurs) avant de mourir et d’être éliminées par notre système immunitaire.
 
Problème : en vieillissant, ce système de nettoyage s’avère de moins en moins efficace. Au final, « les cellules sénescentes s’accumulent et sécrètent des facteurs qui créent des inflammations chroniques souvent associées avec des maladies liées à l’âge et aux maladies cardio-vasculaires » indique Jordan Miller, l’un des auteurs de l’étude de la Mayo Clinic.
 
L’idée est donc d’éliminer ces cellules en fin de cycle de vie qui ont tendance à « gripper » notre machine. Pour le moment les chercheurs sont parvenus à supprimer ces cellules vieillissantes chez des souris grâce à la génétique. Avec pour résultat une durée de vie accrue de 25 à 35% ! Ce qui n’est pas applicable à l’homme puisque la modification génétique n’est pas au programme.
 
En revanche, ces cellules en fin de vie pourraient être éliminées par les médicaments sénolytiques. Ces derniers, encore à l’état d’expérimentation, ont été découvert en 2015 par Jim Kirkland, un chercheur de la Mayo Clinic. Ils ont la capacité d’éliminer nos cellules vieillissantes -sans toucher aux cellules saines- ce qui nous aide à lutter contre le vieillissement cellulaire et par là même, à tout son cortège de maladies chroniques liées à l’âge…

Publié le Jeudi 7 Septembre 2017 dans la rubrique Santé | Lu 3278 fois



Commentez cette information