Sommaire
Senior Actu

Seniors et sexe : bon pour les dames, pas pour les messieurs...

Selon une récente étude réalisée récemment sur plus de deux mille personnes de plus de 57 ans par l’Université du Michigan (Etats-Unis), le sexe pourrait s’avérer dangereux pour les hommes (au niveau cardiaque), en revanche, l’orgasme serait bénéfique pour la santé des femmes plus âgées !


Seniors et sexe : bon pour les dames, pas pour les messieurs...
Apparemment l’égalité homme/femme n’est pas de mise dans cette étude. En effet, selon ces chercheurs américains de l’Université du Michigan, les relations sexuelles chez les seniors seraient bénéfiques aux femmes mais pourraient s’avérer dangereuses pour les messieurs !
 
De nos jours on le sait, les seniors ont une vie sexuelle… Or, jusqu’à maintenant, on a toujours considéré que continuer à avoir des rapports en prenant de l’âge était une bonne chose pour notre santé. Une saine activité physique. Pour le corps et pour l’esprit ! Bref, il n’y a pas de mal à se faire du bien…
 
Mais cette nouvelle étude américaine vient bousculer nos idées reçues. En effet, ces chercheurs ont étudié la vie sexuelle et la santé de 2.204 personnes âgées de 57 à 85 ans et plus des deux sexes pendant plusieurs années.   
 
Globalement, les messieurs qui avaient des rapports sexuels une fois par semaine (ou plus) doublent pratiquement le risque de subir un accident cardiovasculaire dans les cinq ans contrairement à ceux qui sont sexuellement inactifs. Ce risque n'a pas été constaté chez les femmes.
 
« Parce que les hommes seniors pour des raisons médicales ou émotionnelles, ont plus de difficultés à atteindre l’orgasme que les plus jeunes, ils peuvent se créer un niveau de stress plus élevé et d’épuisement » indique le Pr Hui Liu, principal auteur de ce travail. « Certains médicaments pour améliorer les performances peuvent aussi jouer un rôle au niveau cardiaque ».
 
En revanche, chez les femmes seniors, des relations sexuelles satisfaisantes (avec orgasme) pourraient réduire le risque d'hypertension. Cela pourrait s’expliquer par l’hormone sexuelle libérée par les femmes lors d’un orgasme, qui serait bonne pour la santé.
 
Les scientifiques encouragent donc les hommes, passé un certain âge à évoquer le sujet avec leur médecin traitant. Ces travaux de l’Université du Michigan ont été publiés dans la revue scientique Journal of Health and Social Behavior. 


Publié le Vendredi 9 Septembre 2016 dans la rubrique Bien-être | Lu 23962 fois