Sommaire
Senior Actu

Semaine Européenne de la réduction des déchets : Medica se mobilise contre le gaspillage alimentaire

Après avoir été récompensé en juin 2012 lors de la 3ème édition du Trophée Européen de la réduction des déchets pour ses actions de sensibilisation mises en oeuvre durant la SERD 2011, le groupe de maisons de retraite Medica réitère son engagement en matière de prévention des déchets et se mobilise cette année contre le gaspillage alimentaire.


Avec une capacité d’accueil totale d’environ 16 215 lits et plus de 9 150 collaborateurs, le groupe est directement concerné par ce sujet et souhaite prendre une part active à la prise de conscience collective sur le gaspillage alimentaire.

En outre, il se met dans l’axe de la campagne de sensibilisation menée actuellement par le ministère de l’Agriculture sur ce sujet, qui avance que chaque Français jette en moyenne 20kg de nourriture par an.

L’action de Medica va se concrétiser par une opération de sensibilisation qui a pour objectif de développer les comportements éco-citoyens auprès de ses équipes et des visiteurs de ses cliniques et de ses maisons de retraite. Déployée sur chaque établissement, la campagne de sensibilisation Medica comprendra notamment la promotion d’une affiche « astuces pour réduire le gaspillage alimentaire », la distribution de dépliants permettant d’auditer par le biais d’un quiz ses propres pratiques, de mesureurs à spaghettis pour apprendre à cuisiner les bonnes quantités, …

En externe, un événement intergénérationnel de sensibilisation

Medica a souhaité également en faire un événement créateur de lien social comme l’an passé. Ainsi durant la Semaine Européenne de la Réduction des Déchets (du 17 au 25 novembre 2012), les établissements du groupe (maisons de retraite et cliniques) vont s’impliquer et réunir autour du gaspillage alimentaire, l’entourage, les enfants des écoles, les acteurs de la vie locale aux côtés des résidents, des patients et des équipes.

De nombreuses actions éco-citoyennes et intergénérationnelles seront mises en place notamment l’organisation d’un concours de dessin national lancé auprès des enfants de collaborateurs, d’ateliers pâtisserie pain perdu, pudding avec les enfants des écoles, la rédaction de livres de recettes anti gaspillage avec les résidents, …

En interne, le coup d’envoi de nombreuses opérations visant à réduire le gaspillage alimentaire

Des pesées pour quantifier ce qui est jeté

Plus d’une vingtaine d’établissements du groupe (maisons de retraite et cliniques) vont participer sur la base du volontariat à une opération de mesure de l’évolution de la quantité de déchets alimentaires. L’opération consiste à peser pendant une semaine tout ce qui a été laissé dans l’assiette, les quantités préparées non servies, les fruits et légumes abîmés, les produits sortis de la chaîne du froid ou ayant atteints la date limite de consommation. A l’issue de cette semaine, des actions correctives seront mises en place et un nouveau pesage sera effectué pendant une autre semaine pour mesurer les effets des améliorations apportées. Une consolidation des conclusions de cette action permettra de diffuser en interne les meilleures bonnes pratiques permettant de minimiser au mieux le gaspillage alimentaire.

Un autodiagnostic pour identifier les facteurs de risque

Chaque établissement réalisera d’ici à fin décembre 2012 un autodiagnostic de ses pratiques dans le domaine de la restauration selon différents critères liés à la gestion des commandes, à la rotation des produits dans les réfrigérateurs, au stockage des denrées, à l’élaboration des menus, …Ce diagnostic, établi en équipes pluridisciplinaires, permettra localement d’identifier les sources de gaspillage dans le circuit de restauration.

Une sensibilisation ciblée auprès des cuisiniers

Tous les cuisiniers vont bénéficier d’une formation à un nouveau logiciel de gestion des commandes, formation qui inclut un volet sur la prévention au gaspillage alimentaire. Medica va renforcer sa démarche écologique au niveau de sa restauration et promouvoir l’appel aux producteurs locaux dans certains de ses approvisionnements. La gestion des produits frais sera facilitée avec une livraison des établissements plus fréquente (deux fois par semaine au lieu d’une fois par semaine). La grille de menus va évoluer se centrant encore davantage sur les attentes des résidents en terme de choix et de qualité de produits.


Publié le Lundi 19 Novembre 2012 dans la rubrique Maisons de retraite | Lu 1545 fois