Sommaire
Senior Actu

See up : des lunettes pour presbytes en libre-service dans les administrations, dans les banques, etc.

Dans une société qui vieillit et où, mathématiquement, les presbytes vont être de plus en plus nombreux, une jeune start-up lyonnaise a eu l’excellente idée de proposer des lunettes pour presbytes en libre-service partout où l’on a besoin de lire et écrire (administrations, banques, hôtels, commerces, etc.). A côté du stylo relié au guichet par son câble vous trouverez désormais des lunettes funs et pratiques.


Un tiers des Français est presbyte et ce n’est qu’un début compte-tenu du vieillissement de la population. Or, parmi ces personnes, combien ne sont pas encore équipées de lunettes et/ou combien les ont oubliées à la maison ou au bureau ?

C’est pour répondre à cette problématique qu’une jeune start-up lyonnaise a décidé de proposer aux administrations, aux banques, aux commerçants, aux hôtels, aux restaurants, etc., bref, partout où l’on a besoin de lire, des lunettes pour les presbytes (+2.5 pour les verres).

Spectateurs de la gêne récurrente causée par la presbytie auprès de leur entourage n’ayant pas un accès immédiat à leurs lunettes personnelles dans les établissements recevant du public, trois jeunes (qui affichent 75 ans…à eux trois) ont donc créé ce concept baptisé « S ee’Up » », première lunette de lecture en libre-service.

Plus concrètement, ces lunettes aux couleurs vives se présentent sous la forme d’un face à main. Elles sont réversibles de manière à pouvoir être indifféremment utilisé par les droitiers ou gauchers. Elles sont fabriquées en France, au sein de la « Plastics Vallée » à Oyonnax dans l’Ain (qui est aussi le berceau de la lunette française) par des industriels spécialistes des métiers de la lunette. Elles sont injectées dans un plastique qui est recyclable. Enfin, elles sont assemblées et conditionnées par des personnes handicapées.

Plusieurs banques ont déjà équipé leurs agences de ce système : le Crédit coopératif, la Société Générale, le Crédit Mutuel ou encore le CIC.



Publié le Mardi 25 Octobre 2011 dans la rubrique Divers | Lu 1897 fois