Sommaire
Senior Actu

Sécurité routière et personnes âgées : le point avec le SER

Le Syndicat des Equipements de la Route (SER) présentera les 14 et 15 juin prochains toute une série de tables rondes à l’occasion du Salon Interoute&Ville à Paris, ayant pour objectif de susciter le débat et la réflexion autour de la sécurité de toutes les catégories d'usagers de la route et notamment celle des personnes âgées.


Parce qu'ils alertent, préviennent et informent, les équipements de la route (panneaux de signalisation, marquage des chaussées, feux tricolores, glissières de sécurité, etc.) contribuent à renforcer la sécurité de tous les usagers de la route et de la rue : les automobilistes et les motards, mais aussi les cyclistes et les piétons.
 
En 2030, la France comptera vingt millions de personnes âgées de plus de 60 ans. Les seniors représentent déjà actuellement plus de 23% de la population française. Face au vieillissement de la population, éviter l'isolement des personnes âgées et préserver leur autonomie est devenu un véritable enjeu de société.
 
Dans ce contexte, la voiture reste aujourd'hui le mode de déplacement privilégié des seniors : elle leur permet de maintenir un lien et une vie sociale et d'améliorer leur qualité de vie au quotidien : accès aux services publics et aux commerces, loisirs, soins médicaux, visites à la famille etc. Bref, la voiture est souvent synonyme de liberté et surtout, d’autonomie.
 
D’une manière générale la maintenance des équipements routiers est indispensable pour garantir la sécurité de tous et réduire le sentiment d'insécurité sur la route. L'enquête menée par l'institut d'études OpinionWay pour le SER en août 2015 révélait ainsi que, pour plus des deux-tiers (69%) des personnes interrogées, des routes mal signalées constituaient un élément d'insécurité sur la route.
 
Pour le SER, les équipements de la route ont donc un rôle essentiel à jouer dans la sécurité routière. Et ce pour toutes les catégories d'usagers, quel que soit le mode de déplacement ou bien encore leur âge. Ce constat paraît forcément encore plus évident s'agissant des seniors : avec l'âge, la perte d'acuité visuelle et la diminution des réflexes créent un sentiment d'insécurité encore plus flagrant, que ce soit sur la route ou en milieu urbain.
 
Cet atelier sera l'occasion de faire le point sur le rôle des équipements de la route face au vieillissement de la population française : quelles solutions envisager pour maintenir les seniors sur la route ? Quel peut être et doit être le rôle des infrastructures routières pour permettre aux seniors de conduire en toute sécurité ? Quelles perspectives dessiner pour rendre la route plus visible et plus visible pour nos aînés ? A suivre.


Publié le Lundi 16 Mai 2016 dans la rubrique Transports | Lu 1121 fois