Sommaire
Senior Actu

Sauvons nos tombes... pour qu'elles ne tombent pas dans l'oubli !

Le 7 et 8 avril dernier s'est déroulé le 4ème week-end « Sauvons nos tombes », initiative portée depuis quatre ans par le site Internet Geneanet, spécialisé dans la généalogie en ligne, afin de faire prospérer dans le temps la mémoire des oubliés. Cet événement précède ainsi la commémoration du Centenaire de la bataille du Chemin des Dames, qui se tiendra quant à lui le 16 avril 2017.


Pour la 4ème année consécutive, ce site web a donc mobilisé sa communauté autour d’un beau projet baptisé « Sauvons Nos Tombes ». Plus concrètement, l’objectif de cette initiative est de photographier les tombes anciennes et décrépies de nos cimetières, puis de les répertorier sur le site Geneanet afin qu’elles ne tombent pas dans l’oubli ; c’est le cas de le dire !
 
Certes, il existe un concept marketing derrière l’idée (faire venir les internautes sur le site), mais ce projet permet tout même de prendre conscience de l’importance du passé et de notre histoire (si souvent décriée, voire déformée, par les politiques ces derniers temps) et de réaliser une belle action pour la sauvegarde de ces lieux de mémoire.   
 
À cette occasion, Geneanet a mis en ligne l'intégralité des nécropoles de Soupir 1 et 2 ainsi que la nécropole de Cerny-en-Laonnois, toutes trois situées sur le chemin des Dames rendant ainsi hommage aux combattants décédés sur le front de la première guerre mondiale.
 
Cette année, ce week-end commémoratif a réuni 511 participants (tout de même) qui ont sillonné autant de cimetières que possible pour photographier près de 55.845 tombes et récolter 71.435 photos ! Une formidable base de donnée et un joli succès pour cette initiative qui permet de pérenniser les tombes anciennes.
 
Ce site web, dans la lignée de ses nombreux projets, s’attache également à célébrer le Centenaire de la bataille du Chemin des Dames qui aura lieu le week-end prochain, le 16 avril 2017. A cette occasion, François Hollande sera présent pour commémorer les cent ans de cette bataille qui a marqué le destin de la France.
 
Pour la petite anecdote, sachez que le grand-père de François Hollande, Gustave Henri Léopold (1893 - 1984) instituteur en Indre-et-Loire a été mobilisé au 33ème Régiment d’Infanterie, le même que celui de Charles De Gaulle ! Gustave Henri Léopold était ainsi présent lors de la bataille du Chemin des Dames.
 
Retour au 16 avril 1917, la Première guerre mondiale sévit en France : le Général Nivelle et ses troupes se lancent à l’assaut des pentes escarpées du Chemin des Dames, situées entre Soissons et Reims afin de tenter de rompre le front allemand. C’est l’une des plus effroyables batailles puisqu’elle compte plus de 200.000 pertes côté français même si elle se conclut par une victoire des Français. 
 
Pour rappel, Lazare Ponticelli, le dernier des derniers poilus a disparu le 12 mars 2008. C’était le dernier combattant français de la Première guerre mondiale, conflit monstrueux qui fit plus de dix millions de morts dont 1.4 million de soldats français, soit 900 morts en moyenne par jour durant les 51 mois de guerre, du 1er août 1914 au 11 novembre 1918 et des milliers de disparus jamais identifiés symbolisés par le Soldat Inconnu qui repose sous la voûte de l'Arc de Triomphe.
 
D’une manière générale, on sait que les seniors sont très attachés à la famille. On sait également qu’une grande part de cette population d’internautes se passionne pour la généalogie et les sites Internet qui permettent de rechercher ses ancêtres.


Publié le Jeudi 13 Avril 2017 dans la rubrique Divers | Lu 1075 fois