Sommaire
Senior Actu

Sauveterre-de-Béarn : les premiers résidents du foyer médicalisé pour personnes handicapées mentales vieillissantes arrivent

En 2007, les partenaires sociaux des groupes professionnels de protection sociale* déjà présents dans le domaine de l'hébergement des personnes âgées, ont crée la SCI REVICAP avec la volonté de se mobiliser sur un enjeu social et démographique majeur : l'allongement de la durée de vie des personnes handicapées et les questions qu'il soulève, à commencer par la nécessité de solutions nouvelles en termes d'accompagnement médico-social.


Première réalisation née de cet engagement, le « Foyer d'accueil médicalisé (FAM) de Coulomme » situé à Sauveterre-de-Béarn (Pyrénées-Atlantiques) a accueilli début novembre ses quinze premiers résidents.

Destiné aux personnes handicapées mentales vieillissantes de plus de 40 ans, ce foyer d'accueil médicalisé est l'aboutissement d'un travail mené par les partenaires de la SCI REVICAP depuis cinq ans. D'une capacité d'hébergement permanent de 30 places réparties en 3 unités de 10 lits, l'établissement flambant neuf sera au complet dès la fin de l'année. Il emploie 39 salariés répartis en trois équipes (soignante, éducative et accompagnement).

« Le fait que le FAM de Coulomme soit déjà complet confirme l'utilité de ce type de structures encore trop rares pour apporter une réponse adaptée aux familles qui recherchent une solution pour les enfants et un relais pour les parents », précise Muriel Sanchez, gérante de la SCI REVICAP.

Le foyer est adossé aux établissements de Coulomme pour mutualiser les compétences et les moyens (administration, hébergement, restauration...). L'adossement des deux structures permet aussi d'accueillir sur un même site, un parent âgé en « maison de retraite » et sa fille ou son fils adulte handicapé en foyer d'accueil.

Le FAM de Coulomme apporte une contribution au décloisonnement des interventions sanitaires et médico-sociales. Il participe à la construction de filières de prise en charge et d'accompagnement des personnes handicapées vieillissantes, permettant d'éviter les ruptures notamment entre domicile et établissement.

La SCI REVICAP prévoit au total la création de 160 places d'hébergement sur 5 ans, sous forme de petites unités de vie. Ces dernières seront mises en place à proximité d'établissements déjà existants, situés sur l'ensemble du territoire Français.

Deux exemples de résidents du FAM de Coulomme

Claudine*

Agée de 51 ans, Claudine vit avec sa mère de 79 ans. Atteinte d'un handicap mental profond, cette femme ne parle pas, mais se fait comprendre. Elle a par ailleurs beaucoup de mal à marcher : ses déplacements sont difficiles sans fauteuil roulant. Deux à trois jours par semaine, Claudine se rendait en accueil de jour. Une visite devenue aujourd'hui impossible du fait de sa trop grande perte d'autonomie. Le Foyer d'accueil médicalisé de Coulomme était la solution idéale pour répondre aux nouveaux besoins de Claudine mais aussi pour rassurer sa mère, dorénavant seule, pour qui la séparation était difficilement envisageable.
*Le prénom a été changé

Bruno

Agé de 41 ans, Bruno fait partie d'une famille originaire de la région parisienne. Touché par une psychose infantile déficitaire ayant entrainé un retard mental profond, il communique mais devient facilement agité et angoissé. Faute de place en région parisienne, Bruno est hébergé depuis 20 ans dans un établissement médico-social en Belgique. Il y a sept ans, suite à une longue maladie ses parents déménagent dans le Béarn avec l'espoir de trouver une place pour leur enfant dans un établissement adapté.

Le Foyer d'Accueil Médicalisé de Coulomme est ouvert à toutes personnes handicapées mentales ou psychiques orientées FAM ; pour plus d'information, vous pouvez contacter l'établissement ou la caisse de retraite AGIRC ARRCO.

*AGRICA, IRP AUTO, LOURMEL et PRO BTP


Publié le Jeudi 6 Décembre 2012 dans la rubrique Maisons de retraite | Lu 1601 fois