Sommaire
Senior Actu

Salon des Thermalies : le point sur les cures post-cancer

Le Salon des Thermalies qui se déroulera du 22 au 25 janvier 2015 au Carrousel du Louvre est une véritable vitrine du bien-être. Seul salon consacré à l’eau et ses bienfaits, il est devenu une véritable référence en matière de Thalassothérapie, Thermalisme, Spa et occupe une place majeure sur un marché porteur. Cette semaine, de Carnac à La Roche-Posay en passant par Vichy, le point sur les cures « post-cancer ». De six à douze jours.


Salon des Thermalies : le point sur les cures post-cancer
Lors d’un cancer, le corps subit une série de traitements et de soins qui laissent des cicatrices. Aussi bien physiques que psychiques, bien évidemment. Après la chirurgie, la radiothérapie ou la chimiothérapie, certains patients ressortent avec des cicatrices post-opératoires et souffrent de peau et des muqueuses sèches, de démangeaisons ou encore de douleurs articulaires… De plus, l’après/cancer est une phase psychologiquement  difficile pour le patient qui doit retrouver une vie normale. Outre les douleurs physiques, la personne sort de son traitement très affaiblie. Souvent elle prend du poids et l’image et l’estime de soi  en sont affectées. Dans ce contexte, de plus en plus de centres thermaux et thalasso proposent des soins spécifiques « après cancer ».
 
Carnac : thalasso post-cancer du sein

Cette cure de 6 ou 11 jours pour les femmes en rémission complète permet de reprendre confiance en soi après un cancer du sein, aussi bien psychologiquement que physiquement. Ce programme a pour objectif, l’amélioration de la qualité de vie et la prévention des risques de rechute après une opération et des séances de chimiothérapie. La cure Post Cancer du Sein à Carnac s’appuie sur le protocole issu du thermalisme renforcé  en milieu thalasso par l’effet du climat héliomarin.

Le programme de 6 jours prévoit : un bilan kiné, 2 bilans  diététiques, un bilan kiné sport, 5 rééducations en piscine, 3 séances d’algothérapie, 3 bains hydromassants, 3 douches sous-marines, 3 rééducations adaptées à la pathologie avec kiné, 3 massages kiné, 3 soins esthétiques,  5 ateliers spécifiques (exemple : économie du geste) et 5 coaching sportifs. Ce protocole vise à permettre une prise en charge globale et personnalisée pour chaque femme, encadrée par l’équipe d’experts : diététicien, kinésithérapeutes, préparateurs physique…
 
Mont Doré : cure « post cancer du sein »

La Chaîne Thermale du Soleil propose une cure d’accompagnement et de réhabilitation post/thérapeutique pour les femmes en rémission complète du cancer du sein. Pour 2015, le centre thermal Le Mont Dore propose une « Minicure post Cancer du Sein».

Ce programme spécifique de 12 jours vise à aider les femmes à retrouver plus facilement leur vie sociale, familiale et professionnelle et à réduire le risque de récidive. Suivi nutritionnel,  soins thermaux, exercices physiques et renforcement de l’estime de soi sont les points forts de cette cure. Au menu : 6  aérobains, 12 douches au jet sur la zone cervico scapulaire, 6 douches pénétrantes générales, 12 massages du bras sous affusion d’eau thermale, 12 séances de cardiotraining avec un coach, 4 séances de gymnastique en salle, 4 séances de gymnastique spécifique avec un kiné, 4 séances de gymnastiques en piscine, 4 séances de marche avec un coach sportif, 2 ateliers d’éducation nutritionnelle, 6 ateliers sur la nutrition, un atelier psychologique « estime de soi », un modelage californien, un soin « aroma express » et 2 consultations médicales.
 
La Roche Posay : cure post-cancer, l’un des spécialistes

Les personnes qui ont vaincu la maladie ont besoin de souffler et de se faire du bien après leur terrible épreuve. C’est pourquoi la station thermale La Roche Posay, spécialisée dans les pathologies cutanées a conçu une cure de trois semaines pour traiter les suites du cancer (à noter que ce centre fut l’un des tous premiers à proposer ce genre de cure).

Ce programme vise à accélérer la cicatrisation, de traiter des suites délétères de la radiothérapie  (sécheresse cutanée, rougeurs, inflammations) ou des chimiothérapies (sécheresse persistante de la peau et des  muqueuses, démangeaisons). En plus des soins thermaux, les curistes ont accès à de nombreux soins de support : les ateliers de maquillage permettent aux femmes de retrouver leur féminité souvent mise à mal par les traitements, les groupes de paroles avec un psychologue pour évoquer les difficultés rencontrées durant le  traitement ou encore les ateliers de sophrologie pour mieux gérer l’anxiété.
 
Luz Saint-Sauveur : cure santé post cancer 

Fort de son expertise dans la prise en charge des pathologies lymphatiques, cette station thermale propose en 2015 un concentré de cure santé et bien-être pour toutes les personnes ayant subi un parcours médical  douloureux et invasif.

Ce programme Post Cancer de 6 jours propose un encadrement thérapeutique  (bilan individuel avant la cure, une consultation médicale) suivi d’un programme de soins et d’activités spécifiques.  Au menu : 6 bains hydromassants, 2 massages manuels relaxants, 4 massages sur lit d’eau, 6 parcours de marche  en piscine, 3 séances d’aquagym ou d’aquabiking, une séance de marche nordique, 2 séances de Pilates, 2 séances de sophrologie, 2 séances de cohérence cardiaque et un soin visage.
 
Brides-les-Bains : douze jours post-cancer du sein

Parfois isolées, souvent en perte de confiance ou d’estime de soi, les femmes qui ont livré bataille pendant le  traitement d’un cancer du sein, sont souvent démunies. Cette période est pourtant cruciale pour éviter les risques de récidive et aussi pour retrouver pleinement sa place dans la société. Or, la surcharge pondérale constitue des facteurs de risque de second cancer. Le Grand Spa Thermal de Brides-les-Bains propose une cure post-cancer  du sein de 12 jours pour prendre soin de son corps et apprendre des techniques de cuisson avec une diététicienne qui assure un suivi après la cure pendant 5 mois.

Au programme : 27 soins thermaux individuels, 3 enveloppements d’algues, 6 massages suédois avec un kiné, une consultation diététique, un atelier technique de  cuisson saine, un atelier diététique, un atelier esthétique, 2 séances de coaching d’activités physiques ciblées « post-cancer du sein »… au total 52 soins et activités pluridisciplinaires pour  mettre en pratique de nouvelles habitudes de vie.
 
Vichy : cure rémission cancer du sein

Ce programme de douze jours a pour but de retrouver la sérénité après un combat gagné de haute lutte avec un cancer du sein. Au menu : conseils nutritionnels, exercices d’assouplissement, répétition de soins « Signature » à  l’eau thermale de Vichy, massages et mobilisation acapulo-humérale pour trouver la souplesse d’une épaule traumatisée par la chirurgie et la radiothérapie. Les soins de beauté aident à retrouver la féminité, complétés par une séance de sophrologie qui apaise les angoisses qui ne sont pas évacuées.
 
Luchon : une cure rhumatologique post cancer

Pour diminuer les douleurs « post-cancer » et bénéficier d’un mieux-être général, les Thermes de Luchon proposent une cure rhumatologie adaptée pour un traitement post-cancer. Ce dispositif permet de bénéficier d’une approche thérapeutique personnalisée. Des soins proposés soulagent les effets secondaires de certains traitements lourds, notamment des drainages lymphatiques, de la sophrologie, de  la gymnastique aquatique et la piscine de mobilisation. Après les traitements thermaux, des intervenants proposent des ateliers spécifiques : nutritionniste (pour des conseils adaptées suite à la prise de poids  liée à l’hormonothérapie), éducateurs en  activité physique adaptée, sophrologue et psychologue.


Publié le Vendredi 7 Novembre 2014 dans la rubrique Bien-être | Lu 1710 fois