Sommaire
Senior Actu

Salon des Thermalies 2017 : l'Italie, l'autre pays du thermalisme

Le Salon des Thermalies, qui se déroulera du 19 au 22 janvier 2017 au Carrousel du Louvre à Paris et du 3 au 5 février à la Cité Internationale à Lyon, est une vitrine du bien-être, qui captent l’air du temps et révèlent chaque année les dernières tendances en matière de bien-être par l’eau. Depuis 35 ans, c’est une véritable référence en matière de thalassothérapie, thermalisme, spa. Cette semaine, un focus sur l’Italie, l’autre pays du thermalisme.


En Italie, le bien-être, la santé et le thermalisme (on le sait peu en France) font partie intégrante d'une tradition millénaire, issue de la période romaine. Depuis des décennies, l'abondance des eaux thermales et minérales, la douceur du climat, la beauté des paysages et la diversité des sites culturels, ont fait de ce pays voisin, une destination de choix dans l’univers du tourisme de santé. De nos jours, on compte plus de 240 stations, du nord au sud de la « botte », où il est possible de vivre des vacances consacrées à la santé et au bien-être. Détails. 

Au nord, la Vénétie
Au nord du pays, la Vénétie et ses villes mythiques telles que Venise, Padou et Vérone qui accueillent de célèbres stations thermales. Près de Padou, le succès des Thermes Euganéens, les plus grands d'Europe, est dû à l'eau et à la boue thermale, le fameux Fango. En effet, de cette terre naît un fango unique, produit de l’association entre l’argile, récoltée dans deux lacs thermaux des environs et l’action puissante de l’eau thermale locale.
 
La température et les constituants chimiques de l’eau thermale lui donnent des propriétés thérapeutiques qui la rendent unique, tout particulièrement pour le traitement des maladies rhumatismales et des affections des voies respiratoires. Parmi les Thermes Euganéens les plus célèbres citons les Thermes d'Abano et Montegrotto. En plus de l'action curative du fango ils proposent des soins esthétiques, de détente et de bien-être.
 
Près de Venise, la station balnéaire de Bibione offre, dans son centre thermal, des soins esthétiques et de détente. Dans la région des petites Dolomites, les Thermes Recoaro proposent une fangothérapie "ocre" due à une eau ferrugineuse particulièrement recommandée pour l'arthrose et les traitements post-traumatiques. Son eau est quant à elle, bénéfique pour les problèmes hépatiques.
 
A l'est de Vérone, dans la ville de Caldiero, les Thermes di Guinone, associent les thermes romains de Juno à des installations contemporaines. Aux thermes antiques ont ainsi été ajouté six piscines modernes et un complexe de loisirs. Ses eaux ont des effets détoxifiants, diurétiques et digestifs... La région offre par ailleurs bien d'autres richesses thermales pour la santé et le bien-être.

La Lombardie : la région des lacs
Du lac de Garde au lac Majeur, cette région du nord de l'Italie offre des paysages de toute beauté ! Quant à son offre en matière de thermalisme, elle est multiple et variée. Par exemple, sur le lac de Garde, les Thermes de Sirmione, on trouve l'un des centres thermaux les plus importants d'Europe. Grâce à l’eau sulfureuse contenant des sels, du brome et de l'iode, ils sont à l'avant-garde pour soigner les pathologies de l'appareil respiratoire, traiter les maladies rhumatismales et pour la rééducation motrice. Non loin du lac de Garde, immergés dans la nature, les Thermes de Vallio sont un lieu de prédilection pour ressourcer le corps et l'esprit.
 
Le Centre thermal Airone, installé dans la province de Mantoue, a pour toile de fond le Parc naturel du Mincio, zone protégée de Lombardie. Le centre dispose d'une eau thermale toujours chaude aux propriétés minérales et curatives certifiées. Citons encore les Thermes de Miradolo, les Thermes de Sant Omobono, les Thermes de Rivanazzano, les Thermes de Trescore Balneario,...

Emilie Romagne : quand l’art s’associe au thermalisme
Entre la Toscane, la Lombardie et la Vénitie, l'Emilie-Romagne abrite des villes d'art de premier plan : Bologne, et sa célèbre université, Ravenne et ses mosaïques, sans oublier Ferrare, la médiévale. Cette région est également parsemée de nombreuses stations thermales dont les eaux sont recommandées pour certaines affections : désordres du métabolisme, problèmes des voies respiratoires et vasculaires, maladies de la peau... La richesse de ses eaux sulfureuses et salso-bromo-iodiques est appréciée depuis des siècles.
 
Parmi les stations thermales de cette région citons : à Modène, les Thermes della Salvarola dont les eaux, déjà connues à l'époque romaine, étaient appelées « divines ». L'association avec la boue s’avère efficace pour soigner l’appareil ostéo-articulaire et pour le bien-être en général. A Bologne, au cœur de la ville, le centre de fitness Pluricenter et le centre thermal Terme San Luca offrent un cadre qui combine fitness, bien-être et rééducation. Sur la côte adriatique, les Thermes de Rimini ajoutent aux bienfaits des soins thermaux, ceux de la mer via l'Institut de Thalassothérapie.
 
Bains de minuit à Milan. Le QC Termemilano, centre de bien-être thermal installé au cœur de la ville, propose à ses hôtes des soirées romantiques durant le week end, jusqu'à 00h30. Termemilano est situé dans un petit palais du début du XXème siècle et dont le jardin est caché à l'intérieur des anciennes « Murailles espagnoles ».

La Toscane pour des séjours exclusifs
La Toscane est une autre région italienne (très belle) qui bénéficie d'une forte concentration de villes thermales, dont les eaux sont utilisées depuis des siècles, comme Saturnia, Roselle, Chianciano et Chiusi. Au siècle dernier, les thermes toscans ont subi une transformation profonde : des lieux de séjour exclusifs, des localités comme Montecatini et Chianciano se sont équipées et bénéficient aujourd'hui d'une forte notoriété. Egalement importantes, les sources chaudes proches de la région de Sienne, telles que celles de Rapolano Terme, San Casciano Bagni, Bagni San Filippo et Bagni di Petriolo, sont recommandées pour les maladies respiratoires et les douleurs articulaires. 

Frioul, une région encore méconnue
Au nord-est de l'Italie, à la frontière avec la Slovénie et l'Autriche, la région autonome Frioul-Vénétie-Julienne, ne manque pas de charme. Entre mer et montagnes, elle séduit les visiteurs en quête d'authenticité. Ses deux villes principales sont Trieste et Udine. Au bord de mer ou dans les montagnes, le bien-être est au programme.
 
A quelques pas de la mer, la station thermale Grado est célèbre depuis l'Empire Austro-Hongrois. Eaux salées, sources thermales et bains pur une gamme de soins dédiée au bien-être. Les Thermes Marins de Grado sont parmi les plus modernes d'Italie. Dans les montagnes, à Carnia, Arta Terme associe les bienfaits de l'eau de la source Pudia à celui d’un climat particulièrement sain. Un centre de wellness permet de régénérer les corps et les esprits fatigués ou stressés. Dans toute la région, des hôtels proposent des séjours de détente au sein de leur spa. De la ferme au château, le choix est vaste et varié !


Publié le Lundi 16 Janvier 2017 dans la rubrique Bien-être | Lu 1976 fois