Sommaire
Senior Actu

Safer Sex for Seniors : une vidéo américaine pour sensibiliser les aînés à l’utilisation du préservatif

Alors que le nombre de maladies sexuelles transmissibles a augmenté de 70% en cinq ans chez les aînés, la vidéo américaine « Safer Sex 4 Seniors » vise à inciter -de manière humoristique et par le biais de différentes positions du Kama Sutra- les seniors à utiliser le préservatif lors des rapports sexuels.


Alors que l’on vit de plus en plus vieux en bonne santé, que le divorce se développe chez les seniors, que les médicaments contre la dysfonction érectile augmentent la durée de vie sexuelle des aînés… on assiste parallèlement à une hausse des maladies sexuellement transmissibles chez les seniors.

Dans ce contexte, l'association américaine « Safer Sex for Seniors » vient de mettre en ligne une vidéo qui met en scène des personnes âgées mimant « face caméra » (habillées tout de même) les différentes positions du Kama Sutra avec le slogan suivant : « même s’il existe différentes façon de le faire, il n’en existe qu’une pour se protéger ». Comprendre… le préservatif.

Rappelons que les rares données dont on dispose révèlent une prévalence et une incidence du VIH étonnamment élevées chez les personnes de 50 ans et plus constatait en 2009 l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

Ainsi, aux États-Unis, d’après les cas déclarés entre 2003 et 2006, la proportion de sujets âgés VIH-positifs est passée de 20% à 25% et le nombre de cas a augmenté dans toutes les tranches d’âge de cinq ans, entre 45 ans et 65 ans et plus ; d’après les données sérologiques, 11% des cas incidents enregistrés en 2006 concernaient des sujets âgés.

Par ailleurs, selon une étude publiée en 2010 par la très sérieuse revue scientifique British Medical Journal (BMJ), se fondant sur deux grandes enquêtes américaines, avec l’âge, les hommes ont deux fois plus de chances de rester actifs sexuellement que les femmes.

La première enquête (1995-1996) a porté sur quelque 3.000 personnes de 25 à 74 ans ; la seconde (2005-2006) a porté sur le même nombre d’individus, mais âgés cette fois-ci de 57 à 85 ans.

La première étude (réalisée par l’Université de Chicago) nous indique qu’à trente ans, les hommes peuvent espérer avoir une vie sexuelle active pendant encore trente-cinq ans en moyenne contre trente-et-un an seulement pour les femmes. La seconde étude (réalisée par l’Institut américain de la santé) montre qu’après 55 ans, les hommes peuvent espérer avoir une vie sexuelle active pendant encore quinze ans contre dix ans chez les femmes.

L’étude qui a porté sur la population plus âgée souligne également qu’en termes d’activité sexuelle, le fossé se creuse avec l’âge… En effet, alors que chez les 75-85 ans, environ 40% des hommes affirment avoir une vie sexuelle active, le pourcentage tombe à 17% chez les femmes du même âge. Dans cette même tranche d’âge, plus des deux-tiers des messieurs (70.8%) jugent leur vie sexuelle satisfaisante contre la moitié seulement chez les dames (50.9%).

Pratiquement les trois-quarts des hommes –tous groupes d’âge confondus- indiquent avoir une partenaire alors que le pourcentage tombe à moins de quatre sur dix (38.5%) chez les femmes de 75 ans et plus. Comme on peut s’en douter, être marié ou avoir un partenaire réduit cependant ces différences…

A noter que l'activité sexuelle se traduisait par au moins un rapport dans les six mois dans la première enquête et un dans les douze mois précédents dans la seconde.



Publié le Lundi 16 Avril 2012 dans la rubrique Bien-être | Lu 3049 fois