Sommaire
Senior Actu

Rhône : des seniors testent l’utilisation des NTIC à domicile dans des logements sociaux

Dans le cadre du programme européen Host, des personnes âgées résidant dans des logements sociaux de l’Opac du Rhône vont tester pendant dix-huit l’utilisation des nouvelles technologies de l’information et de la télécommunication (NTIC). Le but : comprendre quels sont les services numériques qui permettent aux aînés de vivre le plus longtemps possible chez eux en toute autonomie et en toute sécurité.


Comment utiliser au mieux les NTIC pour favoriser le maintien à domicile des personnes âgées ? C’est la question à laquelle le projet européen Host tente de répondre. Ce programme de recherche est piloté en France par l’Opac du Rhône.

Plus concrètement, il rassemble une dizaine de partenaires français, anglais, italien et espagnols. Des bailleurs sociaux, mais aussi des chercheurs et des patrons de PME qui vont travailler de concert pour trouver des solutions « innovantes et utiles, destinées à aider les personnes âgées à rester le plus longtemps possible en forme à leur domicile ».

Cette expérimentation va se tenir -à partir de la fin de l'année- dans trois pays auprès de 120 personnes âgées volontaires. La moitié d’entre elles seront des locataires de l’Opac du Rhône. Téléviseurs, internet haut débit, ordinateurs et tablettes numériques seront mis à leur disposition pour ce test.

L’objectif : utiliser au mieux, de façon simple, des technologies déjà existantes pour transmettre des informations pratiques au locataire sur son logement, son immeuble et son environnement. Par exemple, lui faire part de travaux dans son hall d’immeuble ou d’une panne d’ascenseur. Il s’agira aussi de développer des services web (e-commerce ou e-culture).

Enfin, il s’agira aussi d’activer un réseau autour de ces personnes âgées pour faciliter la coordination entre les différents acteurs qui les entourent, aide à domicile, infirmières, médecins, etc. Le personnel de proximité de l’Opac (ses agents de résidence et ses conseillères sociales) sera sollicité ainsi que différentes associations locales.

« L'idée est de tester de nouveaux services numériques qui permettront aux personnes âgées de rester plus longtemps à domicile », explique dans un article de 20minutes.fr Philippe Demester, directeur de l'Opac du Rhône.

Ce projet a pour ambition d’anticiper le vieillissement annoncé de la population (notamment dans le logement social où les personnes âgées sont d’ores et déjà très présentes : environ un tiers des locataires). Retenu par l’Union européenne, Host est doté d’un budget de quatre millions et demi d’euros jusqu’en 2014, financé par les pays qui y participent.


Publié le Mercredi 4 Mai 2011 dans la rubrique Habitat | Lu 4295 fois