Sommaire
Senior Actu

Retraites : des salariés seniors inquiets...

Selon le 17e baromètre Seniors en Entreprise*, les salariés seniors se disent préoccupés pour leur future retraite complémentaire et nombreux sont ceux qui indiquent être prêts à poursuivre une activité salariée au-delà de l’âge légal. Détails.


Retraites : des salariés seniors inquiets...
Le temps s’annonce relativement gris sur l’avenir financier des seniors… Les pensions stagnent et menacent de régresser dans les années à venir, les chômeurs seniors ne retrouvent pas de travail, quant aux salariés seniors, ceux qui travaillent encore, ils craignent pour le montant de leur future retraite et se disent même prêts à travailler plus longtemps s’il le faut.
 
C’est en tout cas, ce qu’indique le 17ème baromètre Seniors en Entreprise qui vient tout juste de paraitre. Ainsi, les incertitudes qui planent sur l’avenir l’Agirc et de l’Arrco préoccupent fortement les futurs retraités (84%), alors qu’une nouvelle réunion des partenaires sociaux sur les mesures de réduction du déficit de ces caisses de retraite complémentaire est prévue le 22 juin. La quasi-tota
 
Ils sont nombreux à envisager une baisse du taux de remplacement et plus du quart a souscrit un plan d’épargne retraite populaire (Perp). Un petit tiers (31%) dispose d’un dispositif d’entreprise (Perco ou retraite surcomplémentaire) et dans 67% des cas, l’employeur participe à cette épargne.
 
Autre point très intéressant de ce sondage : l’âge de départ à la retraite recule, recule, recule… Certes, dans un monde idéal, la plupart des sondés (55%) aimerait partir à l’âge de 60 ans, mais bien conscients des réalités, les salariés seniors envisagent de plus en plus de partir plus tard. Ainsi, 14% des seniors citent 62 ans contre 8% l’année dernière.
 
Des seniors mieux informés sur la retraite : seuls 16% ignorent encore l’âge de leur taux plein (vs 25% 2012). Un tiers (30%) a reçu un bilan retraite (4 points de plus qu’en 2014). Un quart pense poursuivre leur activité, notamment en bénéficiant du cumul emploi-retraite (40%) ou en n’exerçant pas leur droit à retraite et en restant chez leur employeur (43%).
 
Après un léger mieux en 2014, la situation des salariés seniors n’a guère évolué cette année : 73% n’ont pas bénéficié d’un bilan de carrière, pourtant obligatoire ! Depuis trois ans, la moitié n’a pas reçu de formation, les trois quarts n’ont pas changé de poste et 70% n’ont pas eu de hausse de salaire. Enfin, la moitié (51%) estime que leurs conditions de travail sont difficiles ou assez difficiles et un tiers pense qu’il existe un harcèlement moral en raison de l’âge dans leur entreprise. A noter que ces chiffres sont en recul de 4 à 5 points par rapport à 2014.
 
* Entreprise & Carrières (Wolters Kluwer) – NotreTemps.com – Groupe Menway,à paraître dans Entreprise & Carrières le 16 juin. Questionnaire mis en ligne sur le site Notretemps.com du 8 au 20 avril 2015, 1 009 réponses exploitées. Les deux tiers des répondants ont entre 55 et 60 ans ; 69 % sont des femmes. Les trois quarts travaillent dans le privé.


Publié le Lundi 15 Juin 2015 dans la rubrique Emploi | Lu 2125 fois