Sommaire
Senior Actu

Retraites : ce qui a changé au 1er avril

Brice Hortefeux, ministre du travail et de la solidarité et Eric Woerth, ministre du budget viennent de confirmer aux différents régimes de retraite de la sécurité sociale, que comme la loi le prévoit, une revalorisation de 1% des pensions serait appliquée à compter du 1er avril prochain*.


Dans son communiqué, le gouvernement précise que « les pensions de retraite avaient déjà été revalorisées exceptionnellement de 0,8% le 1er septembre dernier, pour tenir compte de l’accélération de l’inflation en 2008. Les pensions de retraite de base seront ainsi revalorisées de 1,3% en moyenne annuelle, alors que l’inflation prévisionnelle est de 0,4% en 2009, comme l’a indiqué la Commission économique de la Nation lors de sa réunion du 17 mars ».

Comme le souligne par ailleurs la Caisse nationale d’assurance vieillesse (Cnav) dans un autre communiqué, « depuis l’adoption de la Loi de financement de la Sécurité sociale (LFSS) 2009, les pensions de retraite personnelle et de réversion sont désormais revalorisées le 1er avril de chaque année, et non plus au 1er janvier. L’objectif est de mieux prendre en compte l’évolution de l'inflation constatée pour l'année précédente et les prévisions pour l'année en cours. Il est aussi d'aligner la date de revalorisation avec celle des régimes de retraites complémentaires des salariés (Agirc-Arrco) ».

A noter également que pour les retraites complémentaires, patronat et syndicats, qui gèrent l'Agirc (cadres) et l'Arrco (salariés non cadres), ont décidé d'une revalorisation des pensions de 1,3% à compter du 1er avril.

Brice Hortefeux et Eric Woerth souhaitent rappeler en outre : « que le gouvernement a pris des mesures sans précédent pour revaloriser les petites pensions de retraite, conformément aux engagements présidentiels :
- le minimum vieillesse (désormais appelé Allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa)), sera revalorisé de 25% d’ici à 2012 pour les personnes seules. Cette mesure bénéficiera à 400 000 de nos concitoyens. Depuis le 1er avril prochain, la première étape de cette revalorisation sera mise en œuvre. Elle permettra d’augmenter de 44 euros par mois le minimum vieillesse, soit 6,9%. Celui-ci sera porté de 633 à 677 euros par mois (paiement en mai).
- à cette mesure s’ajoute la création, depuis le début 2009, d’un minimum de pension pour les retraités du régime agricole, qui concernera à terme 230 000 retraités et veuves.
- Dès 2010 et en une seule fois, le taux de la réversion des 600 000 veuves les plus modestes sera porté à 60%, soit une augmentation de 11%.

*La revalorisation des pensions de retraite est calculée conformément à la loi sur la base de l’hypothèse d’inflation prévisionnelle pour 2009, en lui :
- ajoutant l’écart constaté au titre de 2008 entre l’inflation réalisée (2,8%) et l’inflation initialement prévue (1,6%) soit 1,2% ;
- retranchant 0,6% au titre de la revalorisation exceptionnelle de 0,8% effectuée en septembre 2008.
Retraites : ce qui a changé au 1er avril

Qu'appelle-t-on le minimum vieillesse ?

Réforme du minimum vieillesse
Le minimum vieillesse a été simplifié en 2006 en une prestation unique : l'allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA). Cependant, les bénéficiaires des anciennes allocations constitutives du minimum vieillesse listées ci-dessous, peuvent continuer à percevoir ces prestations.

Personnes concernées :
- personne âgée de 65 ans (de 60 ans dans certains cas : inapte au travail, ancien combattant, mère de famille ouvrière...),
- de nationalité française ou de nationalité étrangère, sous réserve dans ce cas de fournir une preuve de la régularité du séjour ,
- résidant en France.

Conditions de ressources
Les ressources annuelles, allocation comprise, doivent être inférieures à :
8 125.59 euros pour une personne seule,
13 765.73 euros pour un ménage.
Montants valables depuis le 1er avril 2009.

Composition du minimum vieillesse :
- une retraite versée par le régime d'assurance vieillesse, ou une allocation non contributive,
- un complément éventuel,
- une allocation supplémentaire (ex Fonds national de solidarité - FNS -).

Source : service-public.fr

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Cliquez sur l'image pour l'agrandir


Publié le Jeudi 2 Avril 2009 dans la rubrique Retraite | Lu 14669 fois