Sommaire
Senior Actu

Retraite : la crise met en évidence la nécessité d’une réforme profonde, selon l’OCDE

Alors que Nicolas Sarkozy vient d’indiquer que la France sera « au rendez-vous de la réforme des retraites en 2010 », un « rendez-vous capital », l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) vient de publier une nouvelle étude indiquant que les « gouvernements doivent poursuivre les réformes afin d’assurer la viabilité financière et sociale des systèmes de retraite publics et privés ». Détails.


« Avec la montée du chômage et la baisse des recettes fiscales qui mettent les finances publiques à rude épreuve, les économies de l’OCDE afficheront en moyenne un déficit budgétaire proche de 9 % du revenu national en 2010 » affirme l’organisme dans son communiqué.

Cette situation ne laisse guère la possibilité aux gouvernements de mener une politique des retraites plus généreuse, comme l’indique l’édition 2009 de la publication bisannuelle Panorama des Pensions. Certains pays ont déjà dû réduire les futures dépenses publiques en matière de retraites.

Par ailleurs, les dispositifs de retraite privés ont eux aussi été durement touchés par l’effondrement des marchés d’actions et leur fonctionnement doit évoluer, selon ce même rapport. Toujours selon l’OCDE, les réformes devraient permettre une meilleure réglementation, une gestion plus efficace, une information plus transparente sur les risques et le rendement de différentes options, ainsi qu’un basculement automatique vers des investissements moins risqués à mesure que l’âge de la retraite se rapproche.

« En réformant aujourd’hui leurs systèmes de retraite pour les rendre à la fois accessibles et suffisamment solides pour protéger les particuliers contre les fluctuations des marchés, les gouvernements s’épargneront bien des difficultés demain sur les plans financier et politique » a déclaré à cette occasion le Secrétaire général de l’OCDE, Angel Gurría.

Compte tenu de l’horizon lointain inhérent aux retraites –il s’écoule en moyenne 60 ans entre le versement des premières cotisations et l’obtention des derniers bénéfices– tous les types de fonds de retraites sont sujets à des risques et à des incertitudes de plusieurs sortes.

Face aux risques démographiques, politiques, économiques et financiers, la diversification des fonds de retraites reste la meilleure stratégie, selon le rapport. En revanche, faire machine arrière dans les réformes ou s’appuyer uniquement sur les régimes de retraites publiques par répartition, serait un pas dans la mauvaise direction.
Retraite : la crise met en évidence la nécessité d’une réforme profonde, selon l’OCDE

France : les points essentiels de Panorama des Pensions 2009

• En France, les revenus de transferts représentent une part plus importante dans le revenu disponible des personnes de plus de 65 ans que presque partout ailleurs dans l’OCDE.
• Les reformes des retraites ont réduit sensiblement le niveau des pensions que toucheront les travailleurs d'aujourd'hui : d'environ 20% pour ceux qui gagnent le salaire moyen. Mais ceux qui ont de faibles revenus ont été épargnés grâce à des filets de sécurité renforcés.
• Pour faire face aux dépenses publiques au titre des retraites élevées et au vieillissement de la population, il faudra travailler plus longtemps et diversifier les sources de revenus des retraités, y compris la part des retraites privées.


Publié le Mercredi 24 Juin 2009 dans la rubrique Société | Lu 5081 fois