Sommaire
Senior Actu

Retraite complémentaire des conjoints d'agriculteurs : une escroquerie morale selon Jérôme Cahuzac

Améliorer les retraites des agriculteurs était une promesse solennelle et forte du candidat Nicolas Sarkozy. Il avait même été précisé que les retraites des conjoints et des aides familiaux seraient revalorisées en priorité. La majorité UMP et Nouveau Centre, par ses votes, vient de créer le régime complémentaire pour les conjoints et les aides familiaux. Mais ce régime complémentaire ne bénéficiera qu'à celles et ceux qui auront cotisé pour cela. Sont donc exclus du bénéfice de ce dispositif les actuels retraités, des dizaines de milliers de femmes en particulier dont le niveau de retraite ne changera donc pas.


Pour le député-maire, Jérôme Cahuzac (Parti Socialiste), la décision du président de la République et de sa majorité UMP-Nouveau Centre est scandaleuse.

Scandaleuse car elle est présentée comme la réponse qu'espéraient les conjoints et les aides familiaux, ce qui n'est pas le cas. Scandaleuse car elle n'apporte rien de plus aux conjoints et aides familiaux actuellement en retraite et qui espéraient une revalorisation de celle-ci grâce à la retraite complémentaire. Ceux-là n'auront donc rien de plus. Les retraites qu'ils touchent les maintiendront en dessous du seuil de pauvreté alors qu'ils ont durement travaillé toute leur vie. Scandaleuse car la mise en oeuvre de ce nouveau régime va se traduire par des prélèvements supplémentaires auprès des agriculteurs en activité. Ce sont près de vingt millions d'euros supplémentaires qui seront ainsi prélevés de plus chaque année alors que la situation économique de leur exploitation est très difficile voire périlleuse.

La promesse n'aura pas été tenue et les annonces faites récemment par des députés de la majorité présidentielle relèvent donc de l'escroquerie morale.


Publié le Lundi 25 Octobre 2010 dans la rubrique Chroniques | Lu 1527 fois