Sommaire
Senior Actu

Résultats du Prix Chronos 2011 : Finalement, la vieillesse, c’est pas un défaut

La remise des récompenses de la 16ème édition du Prix Chronos de littérature organisé par la Fondation nationale de gérontologie (FNF) sur le thème « Grandir, c’est vieillir ; vieillir c’est grandir » a eu lieu récemment à l’hôtel de ville de Paris. Cette année, précisent les organisateurs, « 38.527 jurés âgés de 4 à 95 ans, répartis en six niveaux de lecture de toutes les régions françaises et de dix pays étrangers ont participé à ce prix littéraire ».


Rappelons que l’objectif du Prix Chronos est de faire réfléchir les jurés et en particulier les jeunes, à la valeur de tous les âges de la vie en leur faisant découvrir que : « Grandir, c'est vieillir et vieillir, c'est grandir ». De fait, tous les albums et romans des sélections concernent le vieillissement, les relations entre les générations, la transmission des savoirs, la mort, les secrets de famille, bref le parcours de vie...

« Sujets difficiles, mais le succès de cette démarche en valide la pertinence » remarque le communiqué de la FNG. Les témoignages des enseignants et des familles soulignent que les jeunes jurés, depuis la maternelle jusqu'aux lycéens, sont passionnés par cette réflexion sur le parcours de vie, en dépit des nombreux tabous qui entourent ces sujets.

De plus, le vote est individuel : les jurés disposent ainsi de carte d'électeur et de nombreux bureaux de vote ont été organisés en mairie et dans les établissements scolaires, suscitant aussi des rencontres intergénérationnelles.

Enfin, « grâce à la médiation des livres des sélections du Prix Chronos, plusieurs approches complémentaires deviennent possibles » estiment les organisateurs : l’apprivoisement de thèmes "tabous" comme le vieillissement, le parcours de vie... ; le développement des solidarités intergénérationnelles ; la découverte de la citoyenneté avec le vote à bulletin secret ; et en plus, le développement du goût de la lecture chez les jeunes.

A noter une nouveauté cette année. En effet, « il y a de plus en plus de personnes âgées qui participent au vote avec les enfants dans les différentes catégories (leurs votes sont comptabilisés à part.) Ceci signifie que des actions intergénérationnelles se créent autour et avec le Prix Chronos dans, les écoles et les bibliothèques. On ne se contente plus des traditionnels goûters intergénérationnels, on lit ensemble sur les thèmes du vieillissement, on discute des bouquins, on découvre que « grandir, c'est vieillir et vieillir, c'est grandir » et qu’à l'heure de la révolution de la longévité, véritable défi pour notre société, les indispensables solidarités entre le générations se construisent sur la reconnaissance de la valeur de tous les âges de la vie ».

Paroles d'enfants, d'enseignants et de parents

Paroles d'enfants

"Moi, j'ai pas de grand-père, j'ai adopté celui du bouquin." - Laurent, 9 ans
"Est-ce que les rides ça fait mal ?" - Paul, 6 ans
"Pourquoi on nous cache tout ?" - Emilie, 11 ans
"Si grandir c'est vieillir, à quoi ça sert de grandir ?" - Tiphaine, 12 ans
"Je me suis senti trop vieux à la naissance de mon petit frère." - Julien, 6 ans

Paroles d'enseignants

"Parler des grands-parents intéresse beaucoup les enfants."
"Ils peuvent aller au-delà du miroir."
"Pas question, c'est morbide."
"Les enfants osent affirmer leur opinion."
"En famille, on ne parle pas souvent de ces sujets là, en classe c'est plus facile."

Paroles de parents

"Oui, on parle des livres du Prix Chronos à la maison, alors qu'on ne parle pas de l'école."
"Ceux qui ont déclenché le plus de débats sont les livres sur la mort et les souvenirs quand les parents étaient petits."
"Nous avons dû acheter les livres, Marion voulait les relire."
"Nous avons eu un deuil dans la famille et nous avons demandé conseil à l'enseignante."
"David a mieux compris sa place dans la famille."
"Ces livres sont très utiles pour mettre des mots sur ces sujets difficiles pour nous."

Prix Chronos de littérature 2011 sur le thème « Grandir, c’est vieillir ; Vieillir, c’est grandir »

Résultat du vote des 11.752 enfants des écoles maternelles

Boubou et grand-père de Cyril Hahn

Boubou est heureux de passer la journée avec son grand-père car il ne s'ennuie jamais avec lui : ils vont à la chasse, à la pêche, ils pique-niquent et discutent longuement… Mais le lendemain, Boubou et la tribu entière sont effondrés : grand-père est mort. Les amis de Boubou et Jèngi, l'esprit de la forêt, l'aident alors à accepter le décès de son grand-père grâce aux cérémonies rituelles et à se souvenir des bons moments passés avec lui.
Casterman (Coll. Les albums Boubou), 2009
22 p. ; ISBN : 978-2-203-02114-3 ; 8.50 euros

Les enseignants ont préféré : Mon papi
Les adultes âgés ont préféré : Boubou et grand-père

Résultat du vote des 10.279 enfants de CE1-CE2

Le Pépé de mon Pépé de Noé Carlain et Ronan Badel (ill.)

Un grand-père farceur et son petit-fils remontent le temps au travers d'une galerie de portraits hauts en couleur : homme-canon, terrible pirate, chasseur de mammouths... Ils passent ainsi en revue ensemble tous les pépés de la lignée familiale et revisitent à leur façon le parcours générationnel.
Noé Carlain ; Ronan Badel (ill.)
L'Elan Vert, 2010
24 p. ; ISBN : 978-2-84455-152-8 ; 12.00 euros

Les enseignants ont préféré : Cet été-là…
Les adultes âgés ont préféré : Mémé m’a oublié

Résultat du vote des 8.985 élèves de CM1-CM2

Louis et le jardins des secrets de Véronique Delamarre Bellégo et Pierre Beaucousin (ill.)

Un jour, par hasard, Louis, 11 ans, rencontre Fée, une mystérieuse vieille dame, gaie, amusante et affectueuse. Ils deviennent amis pour le plus grand bonheur du jeune garçon. Fée partage avec lui ses souvenirs de la Guerre : la défaite, les bombardements, l’exode, l’Occupation et la Résistance. Tout cela le passionne. Mais un jour, Fée découvre qui est vraiment Louis et choisit de lui dévoiler de terribles secrets…
Oskar (Coll. Amitié), 2009
97 p. ; ISBN : 978-2-3500-0472-3 ; 9.95 euros

Les enseignants et les adultes ont préféré : Louis et le jardin des secrets

Résultat du vote des 3.451 jeunes de 6e-5e

Picasso ou rien deSylvaine Jaoui et Vincent Dutrait (ill.)

Jimi a pour passion le dessin, les mangas plus précisément. C'est aussi un moyen pour lui de communiquer avec son père décédé depuis 2 ans. Sa mère, pragmatique, lui impose de passer les mercredis soirs avec son grand-père, seule personne à pouvoir lui raconter l'enfance de son père, même s'il a renié définitivement son fils qui a préféré une carrière de saxophoniste à celle d'ingénieur. L'histoire se répète avec les désirs artistiques du petit-fils. Mais Jimi saura émouvoir et convaincre le vieil homme grâce à son art.
Rageot (Coll. Famille), 2010
183 p. ; ISBN : 978-2-7002-3547-0 ; 6.30 euros

Les enseignants ont préféré : Clara au pays des mots perdus
Les adultes âgés ont préféré : M’sieur Victor

Résultat du vote des 2.049 jeunes de 4e-3e

Viva Las Vegas ! de Julie Goislard et Isabelle Bonnet (ill. couv.)

Solange, 14 ans, est pleine de vie mais un peu pimbêche ! Parce qu'elle est folle amoureuse de son professeur d'anglais, elle brise, sans le faire exprès, le rêve de son voisin, Monsieur Jacky : visiter Graceland, la maison du King. Pour réparer ses méfaits, Solange se voit contrainte de se rapprocher de Monsieur Jacky, ce voisin ringard qui pourrait être son grand-père et qu'elle surnomme Platini. La figure mythique d'Elvis va-telle favoriser la naissance d'une complicité entre Solange et Monsieur Jacky ? Et cette rencontre va-t-elle permettre à cette « petite peste d'ado » de s'ouvrir enfin aux autres ?
Oskar (Coll. Junior), 2010
266 p. ; ISBN : 978-2-3500-0522-5 ; 13.95 euros

Les enseignants et les adultes ont préféré : Tom petit Tom tout petit homme Tom

Résultat du vote des 2 011 Lycéens, 20 ans et plus

L'avant-dernière chance de Caroline Vermalle

A Londres, lors d'un tournage, Adèle reçoit un texto absolument irréel : son grand-père, mort quelques jours auparavant, lui souhaite un joyeux anniversaire... Adèle se remémore alors les événements de ce dernier mois. Son papy, Georges, 83 ans, les pieds plantés dans son potager, a subitement décidé de partir pour un tour de France avec son voisin et ami Charles, 76 ans. Sa petite-fille a découvert leur projet et, inquiète pour la santé de son aïeul, lui a fait promettre de lui envoyer des nouvelles tous les jours par texto. Commence alors une drôle de correspondance, tendre et complice, entre le grand-père et sa petite-fille.
Calmann-Lévy, 2009
246 p. ; ISBN : 978-2-7021-3999-8 ; 8.90 euros


Publié le Vendredi 27 Mai 2011 dans la rubrique Intergénération | Lu 3009 fois