Sommaire
Senior Actu

Resort Medical : pour des séjours hôteliers médicalisés en Tunisie

Depuis un peu plus d’un an, le docteur Delestang propose aux seniors, par le biais de sa société Resort Medical, une nouvelle solution d’hébergement en Tunisie : des séjours hôteliers médicalisés à Nabeul et Hammamet, qui vont de quelques semaines à une installation définitive des clients/patients dans ce pays d’Afrique du nord. Rencontre.


Fin mai 2010, Nabeul et Hammamet. Deux villes distantes d’une dizaine de kilomètres, qui se situent au sud de Tunis, à 65 km de la capitale tunisienne. A une heure de voiture de l’aéroport de Tunis-Carthage.

C’est là que le docteur Delestang, 60 ans, grand homme aux cheveux poivre et sel, s’est installé avec femme et enfants il y a un peu plus d‘un an. C’est là que ce médecin généraliste parisien a décidé de monter sa société baptisée Resort Medical.

Séduit par ce pays voisin de la France (2h20 en avion depuis Paris avec plusieurs vols par jour), par son climat, par sa stabilité politique, par son niveau de vie et par ses infrastructures hospitalières, il décide de créer une entité qui permette aux retraités nécessitant un suivi médical de venir passer un mois, deux mois, six mois, un an voire plus, sous le soleil tunisien.

Plus concrètement et très schématiquement, le concept est le suivant : Resort Medical place des personnes âgées (seules ou en couples) qui ont besoin de suivis/soins médicaux dans des structures hôtelières, mélangées aux touristes venus passer leurs vacances en Tunisie.

L’idée initiale prend forme fin 2008. Dans la foulée, en février/mars 2009, la société Resort Medical est créée ; elle accueille aujourd'hui ses premiers clients depuis un an. Comme tout concept original, les débuts ont été difficiles… Il a fallu résoudre les problèmes d’ordre administratif, il a fallu trouver les bons partenaires locaux (les hôtels et les assistantes de soin), puis enfin, il a fallu convaincre les premiers clients de venir se reposer, se faire suivre médicalement dans un pays, certes voisin, mais tout de même hors de la zone euro et étranger.

Pour mieux comprendre le travail de ce médecin, faisons la connaissance des quelques-uns des pensionnaires du docteur Desletang…
Resort Medical : pour des séjours hôteliers médicalisés en Tunisie

Hammamet : Hôtel Marhaba 5 étoiles (ex-Sheraton)

Mme X… connait cet établissement depuis vingt-cinq ans. Cette octogénaire y vient tous les ans ; toujours dans le même bungalow. Malgré le changement récent de direction, elle connait pratiquement tout le personnel qui y travaille, certains employés actuels sont même les enfants d’anciens salariés partis à la retraite. Cette année encore, la vieille dame, toujours élégante, a décidé de revenir en Tunisie. Toutefois, l’âge et son anorexie font qu’elle doit être suivie de près… Ses enfants étant restés en France, ils ont fait appel à Resort Medical afin qu’une personne passe chaque jour -en l’occurrence le docteur Delestang- pour vérifier que Mme X se nourrit convenablement, prend bien ses médicaments et surtout, pense à s’hydrater… Il commence en effet à faire chaud en Tunisie à cette période de l’année.

Nabeul : Hôtel Prince, trois étoiles

Mr X fait partie des touristes seniors longue durée qui n‘ont pas besoin de suivi médical spécifique. Ce retraité de l’OPAC de Paris, veuf, est venu passer tout le mois de mai en Tunisie par le biais de Resort Medical qui propose également des vacances « classiques » de plusieurs semaines dans les hôtels partenaires. Enchanté par son séjour au soleil, ce monsieur envisage de revenir à l’automne prochain. En effet, propriétaire d’une petite maison dans le Calvados (donc sans loyer à payer), ce type de vacances (env. 850 euros/mois) lui permet d’économiser de l’argent par rapport à son niveau de vie français.

Mr et Mme M., respectivement 72 ans et 62 ans. Madame, ancienne DRH, est tombée malade peu de temps après sa retraite. Verdict : dégénérescence corticobasale*. Elle connait des difficultés pour parler, se déplace principalement en chaise roulante et ne marche quasiment plus. Face à la maladie de sa femme, le mari a décidé de venir vivre quelques mois en Tunisie pour se reposer (il vient d’être opéré d’un cancer de la prostate), mais également pour que son épouse puisse passer un peu de temps au soleil tout en étant suivie médicalement. Ils sont logés dans deux grandes chambres mitoyennes dont l’une est dotée d’une immense terrasse donnant sur la mer.

Afin d’accompagner Mme M., Resort Medical a embauché une jeune femme, qui après avoir été formée, s’occupe de la malade au quotidien : toilette, déjeuner, promenade, médicaments, etc. Cette attention de tous les instants a même permis à Mme M. de retrouver de la mobilité, de remarcher un peu. « Chose impensable » souligne son mari. « Avant de venir ici, elle ne marchait plus. Maintenant, en plus d’avoir retrouvé le sourire, elle fait quelques pas, elle peut monter quelques marches ». Prochainement, le docteur Delestang envisage de la faire se baigner dans la piscine intérieure chauffée toute l’année. Emballé par les soins prodigués à sa femme, Mr M. a finalement décidé de quitter définitivement la France pour devenir résident en Tunisie et s’installer à demeure dans l’hôtel Prince. Les démarches sont en cours.

Hammamet, Hôtel Méditerranée

Autre cas. Mr P. Cet octogénaire est atteint de confusion mentale par insuffisance circulatoire cérébrale. De plus, il porte une prothèse à la jambe gauche au niveau du genou. Installé à l‘hôtel Prince depuis quelques semaines, il est suivi par « Micky », une jeune et jolie tunisienne qui s’occupe de lui toute la journée. Face à la maladie de leur papa, et compte tenu du suivi médical offert sur place à leur père, ses trois filles -dont une est gynécologue en France- viennent de décider que M. P. resterait en permanence en Tunisie où sa famille vient le voir à tour de rôle. Il va donc également devenir résident tunisien dans les jours à venir.

Matin, après-midi et soir, Micky remplit une feuille de surveillance pour permettre à la direction de Resort Medical de vérifier le suivi du patient : toilette, cheveux, ongles, peau, vêtements, etc. différentes choses à vérifier afin de s’assurer que les aînés sont bien traités. Quant aux médicaments, c’est bien sûr le médecin qui prépare les doses chaque jours.

Attention, il ne faut pas croire que ces clients un peu particuliers ne s’intègrent pas au sein des groupes de touristes valides (dont beaucoup sont seniors). Au cours de notre visite sur place, nous avons en effet pu constater : d’une part que les vacanciers ne sont pas particulièrement surpris d’être mélangés avec des personnes malades et d’autre part, qu’une partie d’entre eux exprimait même de la sympathie envers ces aînés hospitalisés à l‘hôtel… Quant au personnel tunisien, traditionnellement très respectueux des anciens, il porte la plus grande attention à ces touristes d’un autre genre.

Pour des séjours très longues durées, on optera plutôt pour l’hôtel Prince, qui se trouve à quelques minutes du coeur de Nabeul. Rappelons que Nabeul est une « vraie ville », avec des boutiques, des bars, des restaurants, des marchés, des supérettes… L‘hôtel Méditerranée d’Hammamet est situé plus loin du centre-ville, de plus, Hammamet est une municipalité très -trop ?- touristique. Il est probablement moins agréable d’y vivre à en permanence…

Jean-Philippe Tarot pour Senioractu.com

*La dégénérescence corticobasale est une maladie neurologique qui se caractérise par un processus de dégradation totale ou partielle de plusieurs zones du cerveau comprenant les noyaux gris et une partie du cortex cérébral. Petit à petit, les cellules se modifient, perdent leurs caractères spécifiques, pour se transformer en une substance inerte perdant tout activité fonctionnelle.


Publié le Lundi 7 Juin 2010 dans la rubrique Social | Lu 5395 fois