Sommaire
Senior Actu

Réforme des retraites : le point de vue du Parti de Gauche

Les éléments du projet gouvernemental de réforme de retraites sont maintenant dévoilés. Elle repart de la réforme Sarkozy : le gouvernement légitime la fin de la retraite à 60 ans. Elle utilise les mêmes leviers que toutes les réformes de la droite : allongement de la durée de cotisations ce qui signifie le recul de l'âge réel de départ en retraite. C'est une triste première pour un gouvernement de gauche ; elle touchera plus particulièrement les jeunes.


Les retraité-e-s seront mis à contribution, une « double peine » pour eux après une vie de salarié-e-s à cotiser pour la protection sociale.
 
D'autre part, si le gouvernement annonce une augmentation des cotisations des salariés et des patrons, ceux-ci sont rassurés par l'annonce de l'allègement de leurs cotisations concernant les prestations familiales dès 2014. Il s'agit d'un nouveau cadeau au patronat après les 20 milliards déjà accordés aux entreprises sans contrepartie en 2013. Puisqu'il est si bien entendu, le MEDEF aurait tort de ne pas en demander encore plus comme il le fait dès aujourd'hui...
 
Cette contre-réforme ne vise en rien un progrès ! Avec ces mesures inefficaces et injustes, c'est plus de chômage et moins de pouvoir d'achat.
 
Les classes populaires, les classes moyennes et les retraité-e-s sont ponctionnées au lieu de faire financer les entreprises et la finance.
 
Cette « réforme » n'est pas faite pour répondre aux besoins des Français mais pour obéir aux injonctions de Bruxelles. Pour cela, le gouvernement est prêt à faire ce qu'aucun gouvernement « de gauche » n'a fait. Au mépris des aspirations de ceux qui ont battu Nicolas Sarkozy et l'avis d'une part grandissante de la majorité gouvernementale comme le montrent, notamment, les réactions à Europe Ecologie - Les Verts ou l'appel de 3000 socialistes.
 
A l'inverse, le Front de gauche entend contribuer à la plus grande unité possible contre cette réforme derrière les syndicats et dans le cadre du Collectif retraites 2013. La première mobilisation du 10 septembre, le succès de la fête de l'Humanité doivent être au plus haut niveau pour se faire entendre du gouvernement.


Publié le Mardi 3 Septembre 2013 dans la rubrique Retraite | Lu 681 fois