Sommaire
Senior Actu

Recul de l’âge légal de la retraite : ca commence aujourd’hui

Dans le cadre de la réforme des retraites, le début du recul de l’âge légal de la retraite commence aujourd’hui, vendredi 1er juillet 2011. Un âge qui sera porté progressivement de 60 à 62 ans d’ici 2018.


D’après le décret du mercredi 10 novembre 2010, ce passage s’effectue donc à compter d’aujourd’hui, le 1er juillet 2011, en fonction de la date de naissance des assurés :

- pour les assurés nés avant le 1er juillet 1951, l’âge de départ reste fixé à 60 ans,
- pour les assurés nés entre le 1er juillet 1951 et le 31 décembre 1951 inclus, cet âge passe à 60 ans et 4 mois,
- pour ceux nés en 1952, à 60 ans et 8 mois,
- pour ceux nés en 1953, à 61 ans,
- pour ceux nés en 1954, à 61 ans et 4 mois,
- pour ceux nés en 1955, à 61 ans et 8 mois,
- et pour ceux nés à compter du 1er janvier 1956, à 62 ans.

Le décret précise également les conditions de mise en œuvre de la réforme des retraites concernant notamment les dispositifs liés aux carrières longues et aux salariés ayant un certain taux d’incapacité physique.

L'objectif affiché de la réforme est de ramener le système de retraite à l'équilibre financier à l'horizon 2018, date à laquelle les besoins financiers étaient évalués à plus de 40 milliards d'euros avant réforme.

Soulignons que la fin de la retraite possible à 60 ans est valable pour les salariés du privé comme pour les professionnels libéraux, ou encore les fonctionnaires. Seule exception: les régimes spéciaux (SNCF, RATP, Opéra de Paris, clercs de notaire ...) déjà réformés en 2008, pour qui le relèvement de l'âge de départ commencera en 2017.

La deuxième borne, l'âge de l'annulation de la décote actuellement fixé à 65 ans, va elle aussi reculer de deux ans, au rythme de quatre mois par an. Il s'agit de l'âge auquel on obtient une retraite à taux plein même si on n'a pas atteint la durée de cotisation normalement nécessaire.

Elle a notamment créé un dispositif de prise en compte de la pénibilité du travail pour les salariés du privé ayant une incapacité au-dessus d'un certain seuil (20%, ou entre 10% et 20% sous certaines conditions) liée à leur travail, qui pourront continuer à partir à la retraite à 60 ans.

Reste à savoir ce qui se passera maintenant après 2018… A priori, la durée de cotisation nécessaire pour avoir le droit à une retraite à taux plein devrait continuer de croitre avec l’augmentation de la hausse de l’espérance de vie.


Publié le Vendredi 1 Juillet 2011 dans la rubrique Retraite | Lu 3059 fois