Sommaire
Senior Actu

Québec : Lucille Martin Bordeleau, 85 ans, se présente aux élections municipales

Lucille Martin Bordeleau, 85 ans, naturopathe à la retraite, a décidé de s’engager en politique pour améliorer la situation des personnes âgées de sa petite ville, Laval-des-Rapides, située dans la province de Québec, indique un récent article du quotidien montréalais La Presse.


On le sait, d’une manière générale, les seniors et les retraités n’oublient jamais d’aller voter. En effet, les classes d’âges au-dessus de 50 ans, sont, selon différentes études, des « assidues des urnes ». En revanche, les personnes âgées qui s’engagent pour la première fois de leur vie dans la politique, sont plus rares.

Lucille Martin Bordeleau fait donc partie des exceptions qui confirment la règle. De fait, à l’âge de 85 ans, cette Québécoise de Laval-des-Rapides, petites municipalité proche de Montréal, a décidé de s’impliquer dans la vie politique locale et d’œuvrer pour une meilleure prise en compte des problématiques relatives aux aînés (transports, logements sociaux, déneigement, etc.). « Tu ne peux pas rester assis sur ta chaise, regarder passer le train, jouer au golf et ensuite chialer à cause de ce qui se passe » confiait-t-elle avec son franc-parlé juste avant les élections dans le quotidien La Presse.

Lucille Martin Bordeleau est la candidate la plus âgée à se présenter à ces élections municipales québécoises. Elle est également l’auteur d’un ouvrage intitulé « Savoir vieillir en pleine santé ».

Soulignons que Lucille Martin Bordeleau, n’est pas le seul exemple de personne âgée à s’engager en politique sur le tard. En effet, en France, à l’occasion des élections municipales de mars 2008, Paule Donfu, 97 ans, était la doyenne des candidates. Elle s’était présentée au Havre (Seine-Maritime) sur la liste divers-gauche.


Publié le Lundi 2 Novembre 2009 dans la rubrique Société | Lu 3849 fois