Sommaire
Senior Actu

Quand les animaux de compagnie représentent un risque de chute

La plupart des personnes âgées aiment s’entourer d’un animal de compagnie, surtout lorsqu’elles se retrouvent seules suite à la disparition de leur conjoint. Toutefois, le Center for disease control and prevention (CDC), organisme américain en charge de la prévention de la santé, met en garde les aînés contre les chutes dues au chien ou au chat !


Aux Etats-Unis, chaque année, « plus de 21.000 personnes âgées sont soignées aux urgences à cause de ce type de chute » selon le CDC.

Comme le souligne l’une des spécialistes de cet organisme, « nous savons que le fait d’avoir un animal de compagnie peut apporter du bien-être à leurs propriétaires, mais il faut également que ces gens soient conscients qu’une bête peut être responsable d’une chute ou de blessures »…

Les statistiques du CDC estiment que les chiens seraient à l’origine de 88% des chutes et les chats 12% Sachant que le taux de blessés le plus important se retrouve chez les personnes âgées de 75 ans et plus… « Les aînés chutent facilement, souligne Thomas Cavalieri, expert en gériatrie dans les New-Jersey aux Etats-Unis. Et quand ils tombent, le risque de fracture est d’un sur trois ». Avec toutes les conséquences que cela peut entraîner (voir encadré ci-dessous).

Dans ce contexte, le gériatre conseille donc aux seniors de : s’assurer que les animaux domestiques, plus particulièrement les chiens, obéissent bien quand ils sont promenés en laisse et qu’ils ne sautent pas sur les visiteurs ; ne pas laisser les animaux se coucher près du lit pendant la nuit ou aux pieds des chaises ; ne pas laisser les jouets des chiens traîner sur le plancher, et enfin, de tenir la laisse du chien d'une personne âgée lorsque vous êtes en promenade avec elle.

Toutefois, ce spécialiste rappelle également que les animaux de compagnie sont à l’origine de nombreux bienfaits sur les personnes âgées… Promener un chien est un bon exercice cardio-vasculaire ; avoir un animal de compagnie a des effets positifs sur la tension artérielle et le stress ; cela permet de diminuer le sentiment de solitude et d’isolement, etc.
Quand les animaux de compagnie représentent un risque de chute

Les chutes et leurs conséquences

Selon l'INPES, les chutes sont, à elles seules, la cause de plus de 9.000 décès par an chez les personnes âgées de 65 ans et plus. Ces dernières sont près de trois millions par an à tomber et ce risque augmente avec l'âge. Il est deux fois plus important chez les femmes que chez les hommes avant 85 ans. De plus, après une première chute, le risque de retomber dans la même année est multiplié par vingt.

Toujours selon l'INPES, « les chutes peuvent entraîner des fractures, des traumatismes sévères nécessitant des soins médicaux. Près d'un quart des chutes nécessite une intervention d'urgence. Les conséquences psychologiques et sociales de la chute sont également importantes : elle entraîne très souvent une perte de confiance en soi qui peut engendrer une diminution des activités quotidiennes, un repli sur soi et un déclin des capacités fonctionnelles ».

De plus, « la chute renvoie une image inquiétante de la vieillesse et de la dépendance. Elle est souvent vécue avec gêne et déni par les personnes âgées qui l'assimilent à une certaine déchéance voire à la mort ».


Publié le Mercredi 1 Avril 2009 dans la rubrique Aides à domicile | Lu 7036 fois