Sommaire
Senior Actu

Qualité de vie et orthodontie : c'est prouvé

Suite à la conférence qui s’est tenue cette semaine à l'occasion de la clôture des 19ème Journées de l'Orthodontie de la FFO, qui cette année avait pour thème « l'orthodontie et la qualité de vie », Charlotte Durand et Emmanuel Frèrejouand, orthodontistes et membres de la FFO font le point.


Qualité de vie et orthodontie : c'est prouvé
La preuve est scientifique, l’orthodontie améliore la qualité de la vie ! Rappelons que l’orthodontie vise à corriger les malpositions des dents et des mâchoires, afin de garantir une bonne santé dentaire et une bonne mastication, tout en assurant un résultat esthétique satisfaisant.
 
Récemment, les scientifiques se sont penchés sur une approche centrée sur le patient pour évaluer les effets des traitements orthodontiques. Il s’agissait de mesurer l’impact de ces thérapeutiques sur l’amélioration de la qualité de vie telle qu’elle a pu être évaluée par des patients (perception) avant et après un traitement orthodontique. 
 
Ce concept d’origine anglo-saxonne, est appelé « Oral Health related Quality of Life (OHrQoL). Il pourrait être traduit en français par : Qualité de Vie Liée à la Santé Orale (bucco-dentaire). Il est défini comme l’impact des troubles bucco-dentaires sur la vie quotidienne des individus.
 
Plus concrètement, il s’agit d’une évaluation de la santé bucco-dentaire utilisant des indicateurs permettant de quantifier des notions subjectives. Plusieurs indices de mesure ont fait leurs preuves au travers d’études scientifiques, aussi bien chez l’enfant que chez l’adulte. Ils permettent de mesurer l’impact esthétique et fonctionnel des désordres bucco-dentaires par le biais de questionnaires. 
 
L’Oral Health Impact Profile (OHIP) est l’un des indicateurs les plus utilisés. Il s’agit d’un questionnaire classé en différents items : limitations fonctionnelles ; douleur physique ; inconfort psychologique ; incapacité physique, psychologique et sociale ; et handicaps. Chaque patient est interrogé sur la fréquence à laquelle ces différents évènements sont apparus au cours des douze derniers mois donnant un score de 0 à 4 (de jamais à très souvent). 
 
Dans plusieurs études scientifiques, une différence significative de ces critères a été retrouvée sur les patients ayant une malocclusion en comparaison avec des patients témoins. De la même manière, une amélioration a été constatée entre le début et la fin des traitements d’orthodontie réalisés.
 
L’importance des traitements orthodontiques reste basée sur des évaluations objectives et le plus souvent possible, validées par l’évidence scientifique. Ces indices mesurant la « Qualité de Vie liée à la Santé Orale » sont reconnus comme étant scientifiquement efficaces pour permettre de mieux cerner les demandes des patients et l’amélioration créée par les traitements.  


Publié le Mercredi 16 Novembre 2016 dans la rubrique Santé | Lu 1046 fois