Sommaire
Senior Actu

Pyrénées-Atlantiques : à 93 ans il tue sa soeur et se suicide

Voici un nouveau fait divers qui remet sur le devant de la scène les difficultés de vivre de certaines personnes âgées… En effet, la semaine dernière dans les Pyrénées-Atlantiques, un homme de 93 ans a tué sa sœur de 90 ans d’un coup de fusil avant de retourner l’arme contre lui.


Pyrénées-Atlantiques : à 93 ans il tue sa soeur et se suicide
Ce genre de meurtres-suicides restent rare… Toutefois, depuis quelques années, on constate toute de même une hausse du nombre de seniors dont l’un des deux tue l’autre avant de se suicider. C’est donc ce qui s’est passé à Mazerolles la semaine dernière.
 
Un homme de 93 a tué sa sœur de 90 ans d’un coup de fusil avant de retourner l’arme contre lui. Les deux corps ont été retrouvés à leur domicile par leur infirmière. « Ils étaient fatigués moralement et physiquement. Mais surtout, d’après les témoignages de la famille des deux nonagénaires, ils se seraient fait la promesse de partir ensemble » a indiqué Karine Buteri, vice-procureur de la République à Pau.
 
De son côté, le maire de la commune précise dans la presse locale : « c’étaient des personnes très conviviales qui n’auraient pas supporté de vivre l’une sans l’autre. Ils avaient eu des ennuis de santé ces temps derniers et n’arrivaient pas à les surmonter ».
 
Malheureusement, ce meurtre-suicide, conséquence probable d’une situation devenue trop douloureuse à vivre au quotidien, n’est pas le premier, ni certainement le dernier… Aux Etats-Unis, les seniors représentent le taux le plus élevé de meurtres-suicides. Généralement, le meurtre-suicide a lieu entre époux (plus rarement entre frères et sœurs). Dans la très grande majorité des cas, c’est l’homme qui tue sa femme et se suicide ensuite. Plus d’un drame sur deux est commis par un aidant familial qui tue son épouse dépendante, souvent après un rendez-vous chez le médecin.


Publié le Mercredi 20 Mai 2015 dans la rubrique Société | Lu 716 fois