Sommaire
Senior Actu

Prostate : de nouvelles technologies à la clinique privée Pasteur de Toulouse

Dans un récent communiqué, la clinique privée Pasteur de Toulouse (Haute-Garonne) fait le point sur les nouvelles technologies qu’elle propose en urologie : d’une part, l’Urostation, un système d’aide au diagnostic dans la prise en charge du cancer de la prostate et d’autre part, le laser « greenlight » pour traiter l’hypertrophie bénigne de prostate.


Urostation : une technique prometteuse de dernière génération au service du dépistage du cancer de la prostate

Aujourd’hui, le cancer de la prostate est diagnostiqué sur des biopsies (douze prélèvements) réalisées à l’aide d’un appareil d’échographie standard. « Cette technique a malheureusement des limites car dans 10 à 30 % des cas, la maladie peut passer inaperçue » souligne le communiqué de la clinique.

Dans ce contexte, cette clinique privée de Toulouse s’est dotée depuis peu d’un nouveau système, fabriqué par la société Koelis, « qui permet d’accroitre la fiabilité de cet examen : l’Urostation ». Ce dernier permet de localiser les zones biopsiées en trois dimensions (3D) avec une grande précision.

Les images échographiques de la prostate, qui guident le geste, sont fusionnées aux images IRM acquises préalablement. La zone suspecte à l’IRM est ainsi accessible aux biopsies. Elle permet aux médecins de cibler exactement les points de prélèvements, de réaliser un suivi du patient, de choisir et planifier un traitement adapté.

« Ce dispositif est incontestablement un des piliers du traitement ciblé du cancer, autorisant une prise en charge mini invasive dans le souci de diminuer les contraintes thérapeutiques pour le patient » affirme encore l’établissement qui précise qu’il est le deuxième en France à posséder ce système.

Une technique au laser reconnue dans le traitement des adénomes

L'hypertrophie bénigne de la prostate ou adénome prostatique est une pathologie extrêmement répandue et une cause fréquente de troubles urinaires chez l’homme de plus de 50 ans (un homme sur deux entre 60 et 69 ans est concerné). Elle se caractérise le plus souvent par une augmentation de volume de la prostate.

La résection endoscopique de prostate, qui consiste à réséquer l’adénome sous forme de copeaux par voie naturelle, est la technique la plus utilisée. Toutefois, des alternatives à cette chirurgie classique existent dont la vaporisation ou la résection laser.

La Clinique Pasteur a opté pour cette technique d’opération au laser avec la nouvelle génération du Greenlight. L’établissement s’annonce comme le premier centre en Midi-Pyrénées à se doter de cet équipement.

Les résultats fonctionnels de la résection laser sont les mêmes que pour la résection classique mais avec de nombreux avantages pour le patient :

- diminution des risques de saignements ce qui réduit le maintien de la sonde urinaire,
- aucune utilisation de produit toxique,
- possibilité de traiter des prostates plus volumineuses,
- réduction de la durée d’hospitalisation avec une sortie possible le lendemain de l’opération,
- faculté d’opérer les patients sans arrêter les traitements anticoagulants.


Publié le Jeudi 4 Août 2011 dans la rubrique Santé | Lu 6376 fois