Sommaire
Senior Actu

Pokémon Go : quelques recommandations à connaitre

Depuis quelques semaines déjà, le jeu Pokémon Go, a séduit toutes les générations… Des plus jeunes aux plus âgées. Un véritable raz-de-marée pour cette application en réalité augmentée (superposition d'images 2D ou 3D à notre perception de la réalité, en temps réel) totalement transgénérationnelle. Face à ce succès, le gouvernement vient de publier une liste de recommandations.


Pokémon Go : quelques recommandations à connaitre
Pokémon Go est officiellement disponible en France depuis le 24 juillet dernier. S’il a tout d’abord séduit les enfants et les adultes, petit à petit, ce jeu a également touché toute une partie des seniors qui jouent avec leurs petits-enfants ou qui s’amusent même en maison de retraite. Un succès fulgurant qui trois semaines après son lancement, ne se dément pas.
 
Après avoir chassé Pikachu et autres créatures imaginaires sur leurs consoles, les joueurs peuvent désormais les capturer sur leurs smartphones grâce à la réalité augmentée, une technologie qui fait apparaître des éléments virtuels dans le monde réel. C’est incontestablement « le » succès vidéoludique de l’été !
 
Toutefois, le succès de ce jeu n’est pas sans poser de problèmes… L’un de ses avantages est qu’il fait marcher les joueurs qui doivent se déplacer pour trouver plus efficacement leurs petits monstres virtuels… Problème ! Certains joueurs obnubilés par leur écran se retrouvent dans des casernes de militaires, dans des bâtiments officiels sensibles, traversent la rue n’importe comment… quand ils ne tombent pas du haut d’une falaise causant la mort du chasseur de Pokémon.
 
Dans ce contexte, l'utilisation de Pokémon Go fait l'objet de plusieurs recommandations gouvernementales. Ce phénomène vidéoludique a appelé les autorités à réagir. De fait, dès le lendemain de la sortie officielle du jeu, le ministère de l'Intérieur a ainsi indiqué sur son site internet que « jouer et tenter de chasser des Pokémon au volant est évidemment interdit, pour la sécurité de tous ».

Au niveau local, certaines préfectures ont relayé ces alertes à la prudence. Les pompiers de Paris et la gendarmerie nationale ont réagi sur Twitter dans le même sens, en plus de donner des conseils pratiques à destination des adultes lorsque les joueurs sont de jeunes enfants.
 
La SNCF a également multiplié les appels à la vigilance, par des messages sonores et visuels dans les gares afin de limiter les incidents, en rappelant notamment qu'il était interdit de descendre… sur les voies ferrées.
 
L'Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information (ANSSI) a fait publier un message d'alerte sur les cyber-risques liés à l'installation et l'usage du jeu. Elle a aussi émis plusieurs recommandations de cybersécurité pour protéger les données à caractère personnel de chacun, comme : veiller à ne télécharger que la version originale de l'application ; désactiver l'installation d'applications ayant pour sources des sites tiers ; vérifier les permissions demandées par l'application ; cloisonner son identité réelle de celle utilisée sur le jeu ; et éviter le partage d'informations de géolocalisation.
 
L’astuce de Nick Johnson* pour trouver Pikachu : au début du jeu, trois Pokémon apparaissent autour de vous : Bulbasaur, Charmander et Squirtle. Pour faire apparaître Pikachu, il suffit de faire quelques pas pour vous éloigner de l'endroit où vous êtes. Et cela à quatre reprises. Vous verrez alors apparaître Pikachu en plus des trois autres Pokémon.
 
*le premier joueur à avoir capturé les 142 montres de poche disponibles dans Pokémon Go.


Publié le Lundi 15 Août 2016 dans la rubrique Divers | Lu 2374 fois