Sommaire
Senior Actu

Plus de gestion en « bon père de famille » dans le droit français

Voici une expression juridique que les seniors connaissent bien : « en bon père de famille ». Eh bien depuis le 4 aout dernier, elle a disparu du droit français dans le cadre de la loi pour l’égalité entre les femmes et les hommes…


Le droit touche notre vie quotidienne dans tous les domaines d’activités. Parfois même sans qu’on se rende vraiment compte…
 
Dans ce contexte, rien de surprenant à ce que les lois soient le reflet de l’évolution d’une société.
 
Ainsi, l’expression « en bon père de famille » (ou bonus pater familias selon un latinisme d'usage courant dans les milieux juridiques), présente dans le droit français depuis 1804 et que les seniors connaissent bien, vient de disparaitre des textes de loi suite à un amendement au projet de loi pour l'égalité femmes-hommes déposé par 17 députés EELV. Considérée comme désuète, elle devrait être remplacée par « raisonnablement ».
 
Rappelons qu’ « en bon père de famille » renvoyait à l’idée du comportement normal d’une personne titulaire d’un droit, spécialement d’un droit d’usage sur le bien d’autrui, obligée d’être normalement prudente, diligente et soigneuse. En droit, cela s’appliquait bien évidemment autant à l’homme qu’à la femme, parent ou pas !
 
A l'issue du vote, le député UMP de la Drôme Hervé Mariton a dénoncé dans Le Figaro un « totalitarisme linguistique » de la majorité. Et pourquoi ne supprimerait-on pas l’expression « mère patrie » ? A-t-il ajouté. 
Plus de gestion en « bon père de famille » dans le droit français


Publié le Vendredi 15 Août 2014 dans la rubrique Société | Lu 964 fois