Senioractu.com : l'actualité des seniors
La Newsletter ▼
Facebook
Twitter
Rss
Santé

Plan Alzheimer 2008-12 : quel bilan et quelles perspectives pour les malades Alzheimer Franciliens ?


À l’approche de la journée mondiale Alzheimer (21 septembre 2012), l'Agence Régionale de Santé Ile-de-France (ARS IdF) vient de présenter son bilan et de dresser des perspectives de développement pour les malades Alzheimer franciliens, à l'issue du plan Alzheimer 2008-2012. Détails.


D’ici 2012, le nombre de personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer ou de troubles apparentés est appelé à croître : environ 153 000 Franciliens de 75 ans et plus seraient concernés.

Inscrite au coeur des projets de l'Agence, la lutte contre la maladie d'Alzheimer et l'accompagnement des malades et des familles font partie de ses priorités. Plusieurs actions et projets innovants sont mis en oeuvre par l’ARS IdF et s'adressent directement aux personnes atteintes de la maladie, aux aidants familiaux et aux professionnels de santé.

Les structures oeuvrant pour la prise en charge des malades Alzheimer en Ile-de-France
Les moyens financiers consacrés : plus de 45 millions d'euros de crédits d'assurance maladie destinés aux mesures du plan 2008-2012, dont :
- Pour la gestion des troubles du comportement en EHPAD : création de pôles d'activités et de soins adaptés (PASA) = plus de 24,5 millions d'euros pour leur fonctionnement et aides à l'investissement sur 3 ans.
- Pour la prise en charge à domicile des personnes en début de maladie : les équipes spécialisées Alzheimer à domicile (ESA) = 10,8 millions d'euros.
- Pour le développement d'un dispositif innovant de coordination et d'intégration des différents services auprès de la personne malade : les Maisons pour l'Autonomie et l'Intégration des malades Alzheimer (MAIA) = plus de 5 millions d'euros ?

Les actions à l'initiative de l'ARS Ile-de-France
Constitution du « comité régional Alzheimer »
Créé en 2007, il réunit l'ensemble des partenaires régionaux engagés dans la lutte contre cette maladie (institutionnels, représentants des établissements et services, des usagers, experts...). Son rôle est de suivre la mise en oeuvre en région de la politique de santé en direction des malades Alzheimer, et proposition de pistes de réflexion. Il est constitué de groupes de travail ayant abouti à des propositions d'actions.

Création d'un guide d'aide à l'orientation des malades Alzheimer et de leurs familles
Publié en 2012, il a pour objectif d’informer et d’orienter les personnes malades et leurs aidants familiaux selon leurs besoins et attentes vers les professionnels référents et les dispositifs adéquats. En tout, dix fiches pratiques : informations essentielles relatives aux professionnels intervenants, dispositifs d'accompagnement et aides existantes

Création de fiches pratiques sur différentes mesures mises en oeuvre par l'Agence
Création d'un support visuel en 9 fiches pratiques expliquant des mesures issues du plan Alzheimer, l'objet de chaque dispositif, leur mode de fonctionnement et l'état d'avancement de leur mise en oeuvre en Ile-de-France

Conclusions et perspectives
1. Apport d'un ensemble de réponses complémentaires concernant la vie à domicile comme l'accueil en structures adaptées
2. L'importance accordée au soutien des aidants ou encore, le recours aux thérapies non médicamenteuses
3. Les MAIA comme dispositif mobilisateur de l'ensemble des acteurs, source de progrès institutionnels susceptibles d'être modélisés
4. La lutte contre la maladie d'Alzheimer est au coeur des missions prioritaires de l'Agence, déjà pleinement investie sur cette politique qui devrait se poursuivre au cours des années 2013-2014
5. L'Agence s'engage dans le cadre de son Projet Régional de Santé (PRS), aussi bien sur le champ sanitaire que médico-social, à poursuivre et développer les actions en direction des malades Alzheimer et de leurs familles
6. La concrétisation de notion de « parcours » de santé de la personne âgée : l'Agence développe un volet transversal à cette population particulièrement vulnérable (PRS)
7. La maladie d'Alzheimer, réel enjeu de société, constitue un défi lancé à l'ensemble des partenaires locaux et décideurs politiques afin d'améliorer la qualité de vie des malades et de leur entourage

Plus d'information : www.ars.iledefrance.sante.fr
Lu 1461 fois
Publié le Lundi 17 Septembre 2012




Réagir à cet article :