Sommaire
Senior Actu

Phytalgic : un sirop pour apaiser les articulations sensibles

La gamme Phytalgic, solution à base d’actifs marins et végétaux visant à apaiser les articulations sensibles, innove et s’enrichit avec l’arrivée d’une nouvelle galénique : le sirop.


Les gênes articulaires touchent de nombreux Français. En effet, après 45 ans, un Français sur deux subit des gênes articulaires. Passé 60 ans, c'est deux personnes sur trois et huit sur dix au-delà de 75 ans.

Au fil des ans, les articulations subissent des pressions qui vont altérer leur bon fonctionnement. Le cartilage ne jouant plus son rôle d’amortisseur, les premiers signes apparaissent : dérouillage matinal, raideurs, petites gênes...

Certains mouvements peuvent devenir sensibles et plus difficiles à réaliser. Cela peut engendrer des répercussions sur la vie quotidienne avec de l'inconfort et même parfois la limitation de certaines activités. Peut s’ensuivre une gêne prolongée.

Les troubles articulaires peuvent dépendre de facteurs génétiques, de l’âge qui est la première cause naturelle, du sexe et de sollicitations mécaniques diverses (sport, activité professionnelle…).

Notons que ces troubles ont une prédominance chez les femmes à partir de 45 ans. En effet, après la ménopause, la baisse de la production hormonale engendre des risques connus d’ostéoporose, cette décalcification osseuse les exposant davantage à des atteintes articulaires. Pour les hommes, ces troubles apparaissent quelques années plus tard, à partir de 50 ans. De plus, la baisse des réserves de calcium, souvent observée à ces âges, rend les os et les articulations plus fragiles.

Depuis le mois d’août dernier, Phytalgic est disponible avec une nouvelle galénique, sous forme liquide, en sirop. « C’est la première fois en France qu’un sirop est conçu pour apaiser les articulations sensibles, plus simple d’utilisation qu’une poudre à diluer ou des ampoules à casser » assure le laboratoire dans son communiqué.

Rappelons que ce sirop est un complément alimentaire qui se compose de quatre actifs marins et végétaux : l’huile de poissons sauvages ; du zinc ; de l’ortie et de la vitamine E naturelle.

« Ce n’est pas un hasard si les habitants des pays scandinaves sont moins sensibles aux troubles articulaires que le reste des Européens. Leur consommation élevée de poissons gras (hareng, saumon...) leur apporte des actifs aux propriétés protectrices du cartilage » affirme encore le communiqué du laboratoire. Ce produit se veut « sans effets indésirable ».


Publié le Mardi 18 Octobre 2011 dans la rubrique Bien-être | Lu 2490 fois