Sommaire
Senior Actu

Philatélie : deux experts s'engagent contre le faux !

La philatélie est souvent un passetemps, voire une passion senior… Une passion qui cependant, au même titre que le marché de l’art ou celui des montres de collection, est touchée par le développement des faux. Dans ce contexte, les deux experts français Christian Calves et Alain Jacquart ont lancé le « certificat d’authenticité référencé sur base de données ». Explications.


Ah les timbres… Une passion dévorante pour certains, un passetemps agréable pour d’autres. Et même parfois, un véritable investissement qui peut rapporter largement plus qu’un livret A. Mais dans tous les cas, il faut y prendre du plaisir. Un plaisir qui peut parfois être gâché par l’arrivée massive sur le marché de faux timbres. Or, certains exemplaires peuvent valoir des fortunes ! Mieux vaut donc faire attention où l’on achète et à qui… Surtout en ligne !
 
Au-delà du cas emblématique du timbre le plus cher du monde (le One cent magenta de Guyane britannique, d’une valeur de 9,5 millions de dollars), il existe un grand nombre d’exemplaires dont la cote atteint plusieurs centaines, milliers ou dizaines de milliers d’euros. Or, étant constitué de matériaux simples (encre et papier), un timbre est aisément falsifiable - bien plus simple que des œuvres d’art ou autres objets de collection.
 
Pendant longtemps, les experts se sont contentés de signer les timbres au verso pour attester de leur authenticité. Mais une signature aussi, ça se copie ! Cette solution n’est donc plus suffisante ni satisfaisante ! Il faut passer à l’étape suivante… Comme le souligne l’expert Christian Calves, « si le problème des faux a toujours existé, il a été aggravé ces dernières années, par l’essor d’Internet qui permet aux faussaires d’écouler leur production de manière incontrôlée. De nombreux collectionneurs achètent en ligne des timbres à des prix défiant toute concurrence… sans se douter qu’il s’agit de faux sans valeur. »
 
Dans cet esprit, depuis octobre 2015, les deux experts proposent un nouveau service : « jusqu’à présent, précise Christian Calves, nous n’émettions des certificats, sur support papier, que pour les timbres de très forte valeur. Mais devant la multiplication des faux, nous sommes passés à l’offensive : nous proposons désormais d’éditer des certificats, au format numérique (pdf), pour chaque timbre qui nous passe entre les mains, et surtout, ces certificats sont intégrés à une base de données librement consultable sur notre site Internet www.timbresexperts.com. Nous sommes les premiers et, à notre connaissance, les seuls experts en Europe à proposer ce service. »
 
Les collectionneurs peuvent ainsi vérifier l’origine de leur timbre : lorsqu’un exemplaire avec certificat numérique leur est présenté à la vente, ils peuvent s’assurer en un clic de son authenticité. A noter que ce certificat est émis gratuitement, sans frais supplémentaire par rapport au tarif de base de l’expertise.
 
Ces deux experts sont membres de la CNEP (Chambre nationale des experts et négociants en philatélie). 


Publié le Vendredi 9 Octobre 2015 dans la rubrique Tourisme et loisirs | Lu 1261 fois