Sommaire
Senior Actu

Personnes âgées : pause gourmande au CHU de Rouen

Voici une initiative particulièrement intéressante mis en place par le Centre Hospitalier Universitaire (CHU) de Rouen. En effet, le personnel redonne l’appétit aux personnes âgées hospitalisées et dénutries grâce à des pâtisseries riches en protéines ! Une excellente idée.


Personnes âgées : pause gourmande au CHU de Rouen
Ah la gourmandise est généralement considérée comme l’un des sept péchés capitaux… Pourtant, c’est justement cette gourmandise qui vient en aide aux personnes âgées dénutries du CHU de Rouen. En effet, les responsables de l’établissement ont mis au point, en partenariat avec la société Tarte Frais et le géant de l’agroalimentaire Davigel, des éclairs au chocolat et au café riches en protéines qui redonnent aux ainés l’envie de manger…
 
En 2007, la Haute autorité de santé (HAS) donnait l’alerte : entre 15 et 38% des personnes âgées vivant en maisons de retraite étaient en état de dénutrition. Or, qui dit dénutrition, dit perte de poids et sarcopénie, ce qui a des conséquences lourdes (voire parfois fatales à terme) sur la qualité du vieillissement et sur la qualité de vie.
 
A cause de problèmes de dents, de salive, de déglutition, de digestion, certains ainés perdent l’appétit mais aussi, tout simplement, l’habitude de manger. Si le cuisinier ramollit les aliments en les hachant, les mixant ou en les diluant, leurs qualités gustatives se perdent, et les aînés ne reconnaissent plus leur plat dans cette « purée » !
 
Il convient donc de trouver d’autres voies qui permettent de redonner l’envie de manger aux personnes âgées. Le CHU de Rouen a trouvé une excellente solution. En effet, avec ses partenaires, l’établissement a mis au point une gamme de pâtisseries qui garantissent au minimum 20% des apports journaliers en protéines tout en conservant les qualités visuelles et gustatives des éclairs ! Selon une récente étude menée par l’hôpital, sur cent patients de 60 ans et plus, 80% se disent satisfaits par ces desserts enrichis !   
 
Un nouveau produit qui trouvera sa place, bien évidemment à l’hôpital, mais également dans les maisons de retraite où la dénutrition est un véritable problème… A noter que de plus en plus de sociétés françaises travaillent à la mise au point d’aliments riches en protéines. Il s’agit là d’un marché en pleine expansion ! 


Publié le Jeudi 28 Janvier 2016 dans la rubrique Nutrition | Lu 1116 fois