Sommaire
Senior Actu

Personnes âgées hospitalisées : + de Vie, lancement de la 17ème édition le 2 octobre 2013

Pour la 17ème année consécutive, la Fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France va lancer le 2 octobre prochain, l’opération « + de Vie » qui vise à améliorer la vie quotidienne des personnes âgées hospitalisées dans les services de gériatrie. Détails.


Pendant tout le mois d’octobre, les Français seront invités à se mobiliser pour « donner plus à leurs aînés ».
 
Au programme : lutte contre la douleur, développement des activités, amélioration de l’accueil, rapprochement des familles : tout est mis en oeuvre pour améliorer la vie quotidienne dans les hôpitaux…
 
Pour mémoire, en 2015, la France comptera deux millions de personnes de plus de 85 ans. Par ailleurs, un Français sur 100 est une personne âgée hospitalisée. La question de la prise en charge des aînés à  l’hôpital est donc un enjeu majeur de notre société !
 
Chaque mois d’octobre, l’opération + de Vie ! appelle ainsi à la générosité des Français pour améliorer la vie quotidienne des personnes âgées hospitalisées. En 2012, cette opération avait rapporté 1,6 million d’euros et permis de financer 274 projets au sein des établissements hospitaliers.
 
Quelques exemples récents de projets financés grâce à + de Vie :

Une maison d’accueil pour rapprocher les familles (financement de 50.000 euros)

Cette maison, constituée de cinq chambres, est située sur le site du centre hospitalier à côté de la maison de retraite et à proximité du centre-ville de la Rochelle (Charente Maritime). Elle permet d’accueillir les proches des personnes âgées hospitalisées, élément essentiel pour rompre le sentiment d’isolement et favoriser le rapprochement des familles.
 
Des minibus pour multiplier les sorties (financement de 11.000 euros)

L’acquisition d’un minibus par l’EHPAD « Les jardins d’Anne » à Saint Georges de Reneins (Rhône), a transformé la vie de ses résidents. L’équipement est utilisé pour permettre aux personnes âgées de sortir de la maison de retraite médicalisée, comme se promener sur les bords de la Saône, aller à la messe ou au restaurant. C’est un outil essentiel pour maintenir du lien social autour des personnes hospitalisées.
 
Un atelier cuisine pour partager ses recettes (financement de 4.590 euros)

L’EHPAD « Le Ruban d’Argent » de Pia (Pyrénées Orientales) a pu entreprendre la construction d’une cuisine thérapeutique pour favoriser l’autonomie et le mieux-être des personnes âgées dépendantes grâce au soutien de la Fondation. Cet atelier fait appel au savoir-faire des résidents et à leur mémoire. Il permet de cultiver et de maintenir les acquis et les gestes de la vie quotidienne qui ne sont plus sollicités à l’hôpital. Confectionner par exemple son propre pain, le reconnaitre et le goûter agit de manière très positive sur le moral des résidents.
 
Un jardin thérapeutique pour développer ses sens (financement de 5.000 euros)

Au Centre Hospitalier Mémorial France-Etats-Unis de Saint Lô (Manche), la création d’un jardin thérapeutique a permis de créer un nouvel espace chaleureux, accueillant et sécurisé. Les plantes aromatiques, en plus de parfumer l’environnement, servent de support à toute une série de jeux et d’exercices faisant appel aux cinq sens ou à la mémoire.

Personnes âgées hospitalisées : + de Vie, lancement de la 17ème édition le 2 octobre 2013


Publié le Lundi 30 Septembre 2013 dans la rubrique Société | Lu 392 fois