Sommaire
Senior Actu

Paris crée une commission d’attribution des logements en résidences pour personnes âgées

Le Conseil de Paris a voté hier une délibération visant à instaurer une commission pluraliste et collégiale, qui examinera la sélection des candidats à l’entrée dans une résidences-appartements ou une résidences-services, qui s’apparentent à des logements sociaux, et proposera au Centre d’Action Sociale de la Ville de Paris (CASVP) un ordre de priorité.


« Chaque année, environ 550 logements dans les résidences-appartements et résidences services se libèrent et sont réattribués à des personnes âgées » rappelle le communiqué de la mairie. Et de poursuivre : « 2.500 Parisiens sont inscrits sur la liste d’attente pour accéder à ces logements. Cette délibération répond à un souci de transparence et d’objectivité des procédures visant à attribuer des logements. Une commission semblable avait déjà été créée en 2001 pour les logements sociaux relevant du contingent de la Mairie de Paris ».

« Cette nouvelle commission sera composée de façon à respecter le pluralisme et à faire place aux personnalités qualifiées qui connaissent les problèmes que rencontrent nos aînés pour accéder à un logement adapté » affirme encore la mairie.

La commission se réunira chaque semaine en raison du grand nombre de logements à attribuer. Elle veillera à établir et transmettre au CASVP un ordre de priorité pour l’admission des personnes en résidences-appartements et résidences services, en s’appuyant sur les critères suivants : niveau de ressources, urgence sociale, adéquation du logement actuel à l’avancée en âge, ainsi que des critères tenant compte des spécificités de la population âgée (isolement ou cohabitation difficile, besoin d’un accompagnement).

Rappelons que le Centre d’Action Sociale de la Ville de Paris gère à ce jour :

- 101 résidences-appartements totalisant 4.187 logements, destinées aux seniors totalement autonomes dans leur vie quotidienne. Ces résidences sont en général gardiennées, présentent une bonne accessibilité et se composent de studios pour les personnes seules et de deux pièces pour les couples.

- 23 résidences-services représentant 1.614 places habilitées à l’aide sociale, qui proposent un hébergement à des personnes âgées autonomes, mais souhaitent bénéficier de la sécurité qu’apportent la présence permanente de personnel et l’existence de services collectifs de restauration, d’aide à domicile ou d’animation ; ces établissements proposent des chambres ou des studios permettant de mener une vie indépendante.


Publié le Mardi 9 Février 2010 dans la rubrique Habitat | Lu 3843 fois