Sommaire
Senior Actu

Paris-Brest de Tanguy Viel : les roués de la fortune

Dés les premières pages, on sait que Brest est « la ville qu’on dit avec quelques autres la plus affreuse de France ». Mais il y a pire : Montpellier, « dans la région la plus moche de France ». Avec ces descriptions sommaires et lapidaires, on reconnait tout de suite le style frappant de Tanguy Viel.


Car dans ce livre, ça frappe, ça déglingue, ça récrimine sur un sujet qui lui est cher : la famille. Ça frappe, ô combien, mais les coups ne se ressentent que bien après.

L’air de rien, l’auteur place dans ses pages quelques petites bombes qui n’exploseront que quelques chapitres plus loin. Toute la machination est mise au service du crime parfait dont l’auteur nous a démontré dans ces précédents ouvrages qu’il est un expert.

De quoi s’agit-il ? De la captation d’un héritage. A Brest, la grand-mère du narrateur, veuve, se remarie à un vieillard très riche. C’est elle qui ne tardera pas à hériter de la fortune.

Sa fille observe cela avec convoitise. Il faut dire qu’elle est exilée à Montpellier depuis que son mari est accusé de malversation aux dépens de la caisse du Stade Brestois.

Rodent aussi autour du magot, Kermeur et sa mère ; lui s’est autoproclamé ami du narrateur, elle est la femme de ménage de la grand-mère. Et le narrateur ? Il écrit le « roman familial » qui sera la pièce maitresse de la machination machiavélique où l’auteur et le narrateur s’entrecroisent sans cesse.

L’hypocrisie des rapports familiaux est ici mise à plat avec allégresse et méchanceté, « Mais moi, explique le héros, je ne fais pas ça pour faire mal. Au contraire, je fais ça pour effacer le mal ».

C’est cette figure d’auteur en rédempteur que l’on retient, avec son petit rire faustien dont il ne se départit pas car, dit-il, « c’est avec ce rire là que me sont venus mes phrases, que me sont venus le ton du livre et la couleur du livre, avec l’idée que quelqu’un recouvrait mes phrases d’un vilain rire ».

Paris-Brest
Tanguy Viel
Editions de Minuit
190 pages
14 euros
Paris-Brest de Tanguy Viel : les roués de la fortune


Publié le Lundi 9 Février 2009 dans la rubrique Culture | Lu 5152 fois