Sommaire

PapyHappy lance sa première campagne de communication

La start-up Papyhappy vient de réaliser sa première levée de fonds (100.000 euros) ce qui va lui permettre de lancer sa première campagne publicitaire destinée aux internautes. Rappelons que cette jeune pousse est un site collaboratif qui permet de rechercher des établissements à partir des avis, photos et des notes déposés par les résidents ou des personnes extérieures.


PapyHappy lance sa première campagne de communication
« Ces fonds ont pour objectif d’accélérer notre développement et notamment notre communication » indique Joachim Tavares, le fondateur de ce site web. Et de poursuivre : « nous cherchons à accroître notre notoriété auprès des seniors et de leur entourage. Cette toute première campagne publicitaire intitulée « Votre avis est précieux » vient d’être lancée sur les réseaux sociaux. Les retours d’expérience, au fondement de notre plateforme collaborative, sont le fil conducteur de cette campagne ».
 
Plus concrètement, les affiches sont composées d’un portrait en noir et blanc accompagné d’une citation relatant un souhait ou une anecdote des protagonistes. La campagne met en lumière l’importance du logement dans notre bien-être et ce tout au long de la vie.
 
Rappelons que ce site propose un guide des maisons de retraite et des résidences pour seniors qui permet de partager son expérience en laissant un avis sur un établissement et de profiter de celles des autres en retour. Ils ne sont d’ailleurs pas les seuls sur ce marché où d’autres acteurs interviennent peu ou prou de la même manière.  
 
Dans la pratique, cela se concrétise par un volet collaboratif avec des avis, des photos et des notes déposés par les résidents des établissements ou par des personnes extérieures. Ces notes sont données selon quatre grands critères qualitatifs : l’hébergement, l’accueil, la restauration et les services. Ce qui semble effectivement la base pour noter ce type de structures.

Publié le Jeudi 23 Mars 2017 dans la rubrique Maisons de retraite | Lu 5050 fois



Commentez cette information