Sommaire
Senior Actu

On a (bien) le temps ! : un CD enregistré par quatre femmes seniors du TéATr’éPROUVèTe

Depuis plusieurs années, planté en pleine Nièvre, le TéATr’éPROUVèTe et Jean Bojko mènent une série d’actions visant à modifier le regard porté sur la vieillesse et à bousculer les préjugés véhiculés par « une société âgiste et inadaptée qui conduit les personnes âgées à perdre le goût de vivre ». Un CD enregistré par quatre femmes seniors vient de sortir, montrant ainsi que « la créativité de l’être humain ne disparaît pas avec l’âge ! »


Cet album est le résultat de deux ans de rencontres et de travail acharné.

Des rendez-vous chaque semaine, le lundi matin, puis ensuite, un repas pris en commun.

Mais au-delà du labeur, ce disque est également synonyme de deux ans de « bon temps » comme dirait Eliane Bossé (77 ans), membre du groupe, qui a participé à cette aventure musicale.

Parmi les autres chanteuses de ce quatuor, Marie Doublot, la doyenne, âgée de 95 ans : elle pétille, habituée qu’elle est à rester debout en bonne tenancière de café qu’elle a été. Puis il y a Denise Ebel (86 ans), une ancienne agricultrice, tout comme Saturnine Hannon (85 ans).

« Elles n’ont pas fait ça pour faire un disque, mais elles en ont fait un ! » souligne fièrement Jean Bojko qui dirige l’atelier du TéATr’éPROUVèTe. Et d’ajouter, « ce n’était pas prémédité. Ce qui montre bien l’importance de continuer à être actifs, ne serait-ce que pour s’apercevoir qu’on peut encore s’étonner, étonner et imprimer sur le présent sa propre empreinte. Se réinventer, en quelque sorte. C’est tout l’avantage d’une démarche créative. Et c’est bien connu, la créativité chez l’humain cela ne vieillit pas. »

On retrouvera sur cet album de onze chansons (Intérieur/Extérieur ; Le buffet ; Plume et Vent ; Cannibale ; Tout est fini ; Encore une fois Marie ; La télévision est la cathédrale du 20ème siècle, etc) des textes d’Arthur Rimbaud, de Jean Dubuffet ou de Tadeus Kantor sur des musiques de Piazzola ou de Gorecki. « Tels qu’ils sont travaillés et dits, les textes semblent coller à ces musiques pourtant préexistantes » remarque Jean Bojko. « Comme quoi, en prenant son temps, on peut faire des miracles et établir, pour le plaisir de tous, des relations inattendues ».

Rappelons qu’à l’origine du TéATr’éPROUVèTe, ce fût d’abord l’envie de créer un « service d’artistes à domicile pour personnes âgées isolées » : non pour proposer des spectacles, des concerts ou des expositions « tout préparé », mais pour élaborer des projets artistiques communs.

Ensuite ce fût une formation et un appui technique offerts aux familles pour qu’elles réalisent un film sur une personne âgée de leur entourage. Résultat, huit courts-métrages étonnants sous le titre générique « Les 80 ans de ma mère ». Puis, la commande faite à la photographe Sylvie Roche de vingt clichés où la pertinence du regard fait apparaître, comme une évidence, la possibilité de considérer l’âge tout autrement. Enfin, notons également la mise en place d’expériences intergénérationnelles, notamment avec des élèves de terminale.

TéATr’éPROUVèTe
Abbaye du Jouïr
58800 Corbigny
tél 0386200517
theatre.eprouvette@wanadoo.fr
On a (bien) le temps ! : un CD enregistré par quatre femmes seniors du TéATr’éPROUVèTe


Publié le Jeudi 31 Juillet 2008 dans la rubrique Culture | Lu 10315 fois