Sommaire
Senior Actu

NutriNet-Santé : 250.000 personnes de 45 ans et plus étudiées pendant cinq ans…

L’étude NutriNet-Santé, lancée par Roselyne Bachelot-Narquin, ministre de la Santé, va observer pendant une période d’au mois cinq ans, 500.000 personnes (dont 250.000 de 45 ans et plus) pour étudier les relations nutrition-santé et mieux comprendre les déterminants (biologiques, sociaux, culturels, économiques, sensoriels,…) des comportements alimentaires. Une première mondiale.


L’étude NutriNet-Santé est une étude dite de cohorte prospective (c’est-à-dire portant sur un groupe de sujets suivis pendant plusieurs années) réalisée sur une large population (500.000 participants : les nutrinautes) et suivie pendant une période d’au moins cinq ans pour étudier les relations nutrition-santé et mieux comprendre les déterminants (biologiques, sociaux, culturels, économiques, sensoriels,…) des comportements alimentaires.

Elle concerne des adultes de plus de 18 ans, dont au moins 250 000 sujets de plus de 45 ans, recrutés par une vaste campagne nationale grand public lancée ce mois-ci (mai 2009) et relayée par de nombreux canaux. L’inclusion dans la cohorte sera permanente pendant cinq ans. L’appel au volontariat vise à recruter des sujets bénévoles « acteurs de la recherche et de la santé publique » contribuant au progrès des connaissances scientifiques.

Ces « nutrinautes » devront répondre chaque année sur le site www.etude-nutrinet-sante.fr à des questionnaires sur leur alimentation qui consistent en trois enregistrements alimentaires de 24h par an, leur activité physique, leurs poids et taille, leur état nutritionnel, etc.

L’ensemble des nutrinautes sera suivi grâce au site Internet NutriNet-Santé pendant toute la durée de l’étude. Ce dernier permettra aux participants de fournir aisément et gratuitement toutes les informations nécessaires pour que les chercheurs puissent atteindre les objectifs de leur programme de recherche.

Chaque mois, ils recevront un e-mail les informant de l’avancement de l’étude et les invitant à remplir d’éventuels questionnaires complémentaires (20 minutes maximum par mois pour remplir un questionnaire). Des données seront également collectées sur la santé des participants, sur la mortalité globale et les causes de mortalité.

Grâce à la collecte de ces informations (simple, rapide et confidentiel pour le nutrinaute), de nombreuses données sur l’alimentation et l’état nutritionnel des Français seront disponibles et exploitées très régulièrement dès les premiers mois de l’étude.
NutriNet-Santé : 250.000 personnes de 45 ans et plus étudiées pendant cinq ans…

Les grands enjeux de santé publique, en France, dans lesquels interviennent des facteurs nutritionnels :

- Les cancers sont la première cause de décès chez les hommes et la deuxième chez les femmes. Le cancer représente près de 30 % des causes de décès provoquant la mort de plus de 155 000 individus. Le nombre annuel de nouveaux cas a presque doublé en 25 ans.
- Les maladies cardiovasculaires sont la cause de plus de 28% du total des décès, correspondant à environ 150 000 décès par an, parmi lesquels 24% sont dus à un accident vasculaire cérébral.
- L’hypertension artérielle concerne 31 % de la population adulte (18-74 ans) et cette prévalence augmente avec l’âge touchant 66 % des plus de 50 ans.
- La prévalence du surpoids et de l’obésité est en constante augmentation. Actuellement, près de 50% de la population adulte de 18 à 74 ans est en surpoids, dont 18 % au stade d’obésité.
- La prévalence du diabète est de 3,8% dans la population générale (91% sont des diabètes de type II) et en augmentation constante.
- En 2003, on comptait 770 000 personnes âgées de plus de 75 ans atteintes de démence.
L’accroissement de cette prévalence par tranche d’âge joint au vieillissement de la population et à la durée de la prise en charge, font des démences des personnes âgées, et notamment la maladie d’Alzheimer, un problème crucial de santé publique dans les années à venir.
- Chaque année en France, 130 000 femmes sont victimes d’une fracture causée par l’ostéoporose. On estime que ces traumatismes touchent 40 % des femmes et 14 % des hommes de plus de 50 ans.

Les objectifs de l’étude NutriNet-Santé

La finalité de cette étude est de mieux comprendre les relations entre la nutrition et la santé, et de connaître les déterminants des comportements alimentaires.
1. Etudier les relations entre les apports en nutriments, aliments et comportements alimentaires et :
- la mortalité globale et spécifique (par cancer ou maladies cardiovasculaires).
- l’incidence des cancers, des maladies cardiovasculaires, de l’obésité et du surpoids, du diabète de type 2, de l’hypertension artérielle, des dyslipidémies, du syndrome métabolique et de la qualité de vie.
2. Etudier les déterminants (sociologiques, économiques, culturels, biologiques,…) des comportements alimentaires, de l’état nutritionnel et de l’état de santé.
3. Surveiller dans le temps l’évolution des apports alimentaires et de l’état nutritionnel de la population.
4. Evaluer l’impact de campagnes ou d’actions de santé publique (connaissance, perception, efficacité,..).


Publié le Mardi 19 Mai 2009 dans la rubrique Nutrition | Lu 10670 fois