Sommaire
Senior Actu

Nouveaux : les assistants d’écoute Sonalto en vente en pharmacie

Le Journal Officiel du 22 août 2014 confirme la modification de la liste des produits autorisés à la vente en pharmacie pour y intégrer spécifiquement les assistants d’écoute (dont la société Sonalto est la seule actrice). Une décision importante en plein débat sur les professions réglementées.


Nouveaux : les assistants d’écoute Sonalto en vente en pharmacie
En France, on estime que six millions de personnes peuvent être considérées comme malentendantes.
 
Toutefois, une large majorité d’entre elles ne peut pas être qualifiée de « sourde ». Elles souffrent tout simplement du vieillissement de l’ouïe (tout comme l’œil vieillit pour devenir presbyte).
 
Rappelons qu’à partir de 55-60 ans, pratiquement tous les individus rencontrent des problèmes de perception des sons et de compréhension. Pourtant, seulement 15% de ces personnes s’équipent d’un appareil auditif, taux particulièrement faible en comparaison avec nos pays voisins. En France, on porte des lunettes, mais pas d’appareils auditifs !

Pourtant, la synergie entre « entendre et communiquer » est indéniable. De nos jours, garder ses capacités auditives se révèle gage de dynamisme relationnel et agit même comme un levier de l’autonomie chez les quinquas et plus. Dans ce contexte, maintenir la qualité de son audition s’avère aujourd’hui un symbole du Bien Vieillir permettant d’entretenir le lien social et de vivre plus intensément.
 
Une prothèse auditive traditionnelle délivrée sur-mesure par les audioprothésistes demande une démarche d’acquisition longue et coûteuse (compter 1.600 euros en moyenne par appareil). Jugée fastidieuses et trop chères, les clients abandonnent les démarches avant même, souvent, d’avoir commencé.
 
Depuis 2011 et sous l’impulsion d’un médecin ORL, la société Sonalto propose un appareil préréglé destiné aux malentendants légers à modérés et accessible en libre-service en pharmacie pour moins de 300euros. Après de longues discussions (notamment avec les audioprothésistes qui n’étaient pas d’accord), ce produit est officiellement disponible en pharmacie. A noter que cet assistant d’écoute n’est pas remboursé par la Sécurité Sociale, cependant, il est pris en charge par certaines mutuelles.
 
A la manière des lunettes loupes lancées en 1991, qui ont contribué à améliorer sensiblement la prise en charge des personnes atteintes de presbytie, l’assistant d’écoute pourrait jouer le même rôle auprès des personnes atteintes de presbyacousie.


Publié le Mardi 26 Août 2014 dans la rubrique Bien-être | Lu 3474 fois