Sommaire
Senior Actu

Nice : la baguette à moitié prix pour les retraités

Pas toujours simple de manger tous les jours à sa faim quand on est retraité… Bien conscient de cette situation, Cassin, un boulanger de Nice (Alpes-Maritimes) a décidé de vendre sa baguette à moitié prix pour les retraités. Une bonne action.


Cela fait quelques années déjà qu’aux informations, lorsque les grandes chaines nationales de télévision diffusent des reportages sur les Restos du cœur, on constate que les bénévoles s’inquiètent de la présence de plus en plus nombreuses de personnes âgées, qui, touchées par la crise, s’appauvrissent et n’ont pas d’autre choix que de venir chercher de la nourriture auprès de l’association…
 
Malheureusement, avec le temps, les choses ne semblent pas s’arranger… Dans ce contexte, une « jeune » boulangerie ouverte il y a quatre mois à Nice dans les Alpes-Maritimes a décidé de vendre ses baguettes à moitié prix (45 centimes) pour les personnes âgées, indique un récent article du Figaro. Le responsable de ce magasin, Fraj Mahjoub, a décidé de vendre son pain moins cher lorsqu’il a été témoin du sort d’une vieille dame qui le 12 du mois n’avait déjà plus d’argent pour aller jusqu’à sa prochaine pension…
 
Seule condition pour bénéficier de cette offre : être retraité et venir entre dix heures et midi et entre 14 et 16h. Quant à ses invendus, la boulangerie les donne aux Restos du Cœur et au Secours populaire.
Selon une récente étude de la Dress, la grande précarité en France touche plus 5% des personnes âgées.
 
Rappelons que les allocations du minimum vieillesse (ASV et ASPA) assurent aux personnes d’au moins 65 ans (ou l’âge minimum légal de départ à la retraite en cas d’inaptitude au travail) un niveau de revenu égal au minimum vieillesse. En 2007, l’allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA) se substitue à l’allocation supplémentaire vieillesse (ASV) pour les nouveaux entrants. 


Publié le Lundi 21 Mars 2016 dans la rubrique Social | Lu 988 fois