Sommaire
Senior Actu

My love, don't cross that river : l'amour est éternel (docu)

Le réalisateur sud-coréen Mo-young Jin, a tourné en 2014, un somptueux documentaire intitulé My love, don’t cross that river (Mon amour, ne traverse pas cette rivière) qui nous fait découvrir le quotidien d’un couple de vieux coréens qui s’aiment comme au premier jour.


Voici un film qui nous fait aimer la vie et l’amour. En effet, ce très beau documentaire écrit et réalisé par Mo-young Jin met en scène le quotidien d’un couple de presque centenaires, pendant quinze mois. Deux petits vieux, deux paysans qui vivent chichement dans leur ferme de Corée du sud, dans la province de Gangwon.  
 
Baptisés « les tourtereaux de 100 ans », Jo Byeong-Man et Kang Kye-Yeol s’aiment encore comme au premier jour. C’est une évidence. Vêtus de leurs habits traditionnels (de toute beauté), ils ramassent des feuilles mortes, ils balaient la neige. A chaque fois, le vieil homme, taquin, déclenche une bataille. Toujours proches, tellement complices.
 
On les découvre dans leur vie de tous les jours au fil des saisons : elle cuisine, il ramasse du bois, il balaie la cour, il chante, il lui offre des fleurs, elle déblaye la neige, ils réchauffent leurs vieilles mains près du poêle. Il ne se passe rien de spécial, mais l’amour de ces deux êtres aux visages burinés et crevés de rides crèvent l’écran !  De toute beauté. 
 
Depuis 1997, Mo-young Jin a réalisé plusieurs documentaires pour la télé coréenne. Il a également produit le long-métrage Shiva, Throw Your Life réalisé par Lee Seong-kyu. Avec My Love, Don't Cross That River, il signe son premier documentaire long métrage en tant que réalisateur.



Publié le Mardi 23 Février 2016 dans la rubrique Culture | Lu 902 fois