Sommaire
Senior Actu

Morangis : une maison de retraite départementale à 60 euros par jour d'ici 2013

Une place en maison de retraite à 60 euros par jour ? C’est l’objectif que s’est fixé le Conseil général de l’Essonne en votant, lors de sa séance publique du 17 octobre dernier, la création d’un établissement public départemental autonome de gestion de maisons de retraite médicalisées. Le projet devrait être livré en mars 2013.


Concrètement, il s’agira de faire des maisons de retraite 100% publiques, de l’acquisition des lieux à la gestion de l’établissement.

Trois projets sont aujourd’hui dans les tuyaux, à Courcouronnes, aux Ulis et à Morangis, dont la première pierre sera posée officiellement le 25 novembre prochain à 11h, en présence de Jean-Paul Huchon, président du Conseil régional d’Île-de-France, de Jérôme Guedj, président du Conseil général de l’Essonne et Pascal Noury, Maire de Morangis.

« Ces établissements constitueront à terme une alternative aux maisons de retraite privées, dont les coûts journaliers (30% plus chers en moyenne) ne sont pas supportables pour une majorité de familles » a expliqué à cette occasion Jérôme Guedj qui revendique un acte « militant ».

« Ces inégalités entre secteur public et privé militent pour une politique offensive en direction des personnes âgées, afin de garantir l’accessibilité financière du plus grand nombre à des équipements et prestations de qualité » a ajouté Marjolaine Rauze, vice-présidente du Conseil général chargée des solidarités et de la santé.

Cette démarche, qui s’inscrit dans le cadre du schéma départemental 2011-2016 « Bien vieillir en Essonne », permettra de proposer 270 places sur ces trois premiers établissements, avec un objectif de mille places publiques à terme. L’établissement de Morangis devrait être livré en mars 2013.


Publié le Mardi 22 Novembre 2011 dans la rubrique Maisons de retraite | Lu 2036 fois