Sommaire
Senior Actu

Mon cœur en chocolat… noir !

Alors que les fêtes de Pâques se rapprochent, et avec elles les incontournables œufs et lapins en chocolat, la Fédération Française de Cardiologie (FFC) vient confirmer que boulotter un ou deux carrés (pas la plaquette !) de chocolat noir (pas au lait, ni blanc) par jour peut s’avérer bénéfique pour le cœur ! Détails.


Cela fait des années qu’on entend la même chose : « Le chocolat, c 'est bon pour le cœur ! ». Même si l’on a très envie d’y croire (qui n’aime pas le chocolat ?), on reste tout de même très dubitatifs…
 
Voilà donc une étude qui devrait nous rassurer ! En effet, c’est la Fédération Française de Cardiologie qui le dit. A priori, elle connait son sujet… Donc, selon elle, manger, ou plutôt déguster un ou deux carrés de chocolat noir par jour serait bénéfique pour le cœur.
 
En réalité, c’est n’est pas le chocolat à proprement parlé qui est bon pour le cœur… Mais le cacao. En effet, ce dernier est très riche en flavonoïdes (des antioxydants qu'on retrouve dans le vin rouge ou la tomate par exemple). Ce sont eux qui permettent de réduire la formation de mauvais cholestérol et de caillots qui bouchent les artères et évitent l’augmentation de la pression artérielle.
 
Dans le chocolat, on trouve bien sûr de la poudre de cacao… Mais également du beurre de cacao (donc du gras) et du sucre en quantité non négligeable. L’intérêt du chocolat noir est qu’il contient au moins un tiers (30% et parfois beaucoup plus) de poudre de cacao alors que celui au lait n'en contient environ 20% et le blanc… pas du tout ! « Du coup, il est préférable de se faire plaisir avec un ou deux carrés de chocolat noir par jour (soit 10 à 20g) » prévient le Docteur François Paillard, cardiologue et membre de la Fédération Française de Cardiologie.
 
Comme le rappelle encore la FFC, le cacao est l’un des composants les plus riches en flavonols (les antioxydants les plus efficaces des flavonoïdes) qui apportent un effet favorable sur la pression artérielle. Ce sont eux qui entrainent des effets bénéfiques sur le cœur (effet anti-inflammatoire, amélioration de la sensibilité à l’insuline, diminution de l’agrégation plaquettaire).
 
Par ailleurs, ces antioxydants améliorent l’élasticité des vaisseaux sanguins en se fixant sur les cellules qui recouvrent les vaisseaux, ce qui diminue la pression artérielle. Les études cliniques chez l’homme ont ainsi démontré un effet significatif –modeste- sur les données de pression artérielle systolique (cœur au repos) et diastolique (cœur contracté). « Mais tout cela à condition bien sûr, de respecter certaines quantités soit 50 mg de flavanols de cacao par jour pour 10g de chocolat noir (soit 0.5% flavonols)  » rappelle le Dr Paillard.

Mon cœur en chocolat… noir !
A noter également que le cacao est riche en lipides (42% pour le chocolat noir) mais son principal acide gras est l’acide stéarique (un acide gras saturé) qui n’est pas considéré comme hypercholestérolémiant au contraire des autres saturés.

Ainsi, le chocolat noir riche en cacao peut protéger l’organisme grâce à ses puissants antioxydants qui entrainent une baisse de la concentration de mauvais cholestérol et permet ainsi d’éviter de boucher les artères. La vitamine B3 contenue dans le chocolat noir permet également de réduire l’encrassement des artères.
 
Le chocolat possède aussi un effet antifatigue et anti-déprime car le cacao est riche en magnésium. De nombreuses analyses soulignent que ce magnésium est un élément très important pour lutter contre les effets négatifs du stress… Il aide aussi à lutter contre le diabète et réduit le risque d’un infarctus du myocarde. Précisons qu’un manque de magnésium entraîne au contraire une chute de l’énergie, une sensation d’épuisement, de fatigue chronique et de fatigabilité à l’effort.
 
Pour conclure, la consommation du chocolat noir est bonne pour la santé à petites doses. Et comme le rappelle la FFC il est primordial d’observer une bonne hygiène de vie au quotidien. L’activité physique de 30 minutes par jour, le « 0 » cigarette, la consommation de 5 fruits et légumes et éviter le stress… sont les clés pour garder un cœur en bonne santé. « Plus de raison donc de se priver du chocolat-plaisir à condition de le consommer avec modération et de tenir compte de l’apport calorique représenté par la consommation de chocolat (570 calories pour 100 g !)… pour éviter les kilos superflus » conclut le Dr Paillard.


Publié le Jeudi 20 Mars 2014 dans la rubrique Nutrition | Lu 1881 fois