Sommaire
Senior Actu

Mix’âges : le premier café du care et de l’accompagnement le 22 novembre 2012 à Paris

Jeunes et vieux : peut-on habiter sous un même toit ? Comment regarder la solitude ? Qu’apportent les nouvelles technologies à la personne dépendante ? Voilà quelques interrogations autour desquelles vous êtes invités à participer le 22 novembre prochain à Paris dans le 15ème dans le cadre d’un « café du care et de l’accompagnement ». Détails.


Inspiré des cafés philos, l’idée est de réunir pendant deux heures, dans un lieu convivial et autour d’un buffet, tous ceux qui veulent réfléchir très simplement aux grandes questions du souci des autres et du souci de soi.

Ni conférence ni séminaire en acceptant toutes les opinions, en croisant les regards entre intellectuels, travailleurs sociaux, étudiants, usagers, vieux, jeunes.

Après une introduction courte et accessible sur le sujet du jour par un invité, les animateurs (à tour de rôle Serge Guérin et Frédéric Brun) encourageront la libre discussion de la salle, les interpellations, les dissonances. Des débats partisans mais non enfermés dans les programmes politiques.

Pour finir : une synthèse des propos tenus, et un compte rendu de la discussion distribué à la séance suivante… Bref, la gratuité et le plaisir de penser ensemble entre générations, moment rare dans une vie où l’on prend peu de temps pour revenir sur les leçons à tirer de sa vie. Un peu de ce que Michel Foucault appelait les arts de l’existence…

Pourquoi le care ?

Parce que la fragilité des individus dans une société brutale impose de plus en plus de se soucier des autres et de soi-même. Parce que ces solidarités quotidiennes touchent des pans entiers des activités économiques et sociales santé, travail social, habitat, éducation, formation, sécurité et prévention. Parce qu’assurées par des services solidaires, marchands ou par des individus libres, nous en sommes tous bénéficiaires. Parce que le lien social se fabrique largement à travers l’aide, l’attention réciproque mais aussi l’accompagnement de l’autre. Parce que certains ont lancé se mot pour réveiller des solidarités. Parce que d’autres ont fait le choix de lancer ce mot anglo-saxon à la figure de la société française dominée par l’État providence pour faire reconnaître d’autres choix possibles. Parce que d’autres encore veulent accaparer le mot sur le marché des services à la personne.

Pour toutes ces raisons nous n’échapperons pas à la nécessité de nous poser quelques grandes questions sur le statut des accompagnants, sur le rapport marchand du service à la personne. Le « café du care et de l’accompagnement » cherchera à relier le care aux préoccupations de l’écologie politique, au débat sur l’équité intergénérationnelle, aux luttes des femmes, à l’activité économique et solidaire, à la valorisation des travailleurs sociaux du secteur.

Mix’âges
Le premier café du care et de l’accompagnement
le 22 novembre 2012 à Paris
Téléphone 01 48 28 70 16
mix-ages@orange.fr

112 rue Brancion 75015 Paris
station vélib : 15043
station tramway : Brancion


Publié le Mardi 13 Novembre 2012 dans la rubrique Intergénération | Lu 1325 fois