Sommaire
Senior Actu

Maux de gorge, toux sèche, toux grasse : Codotussyl revient !

Alors que l’hiver s’installe, que la neige fait son apparition et que parallèlement, les petits problèmes des « voies aériennes supérieures » (maux de gorge, toux sèche ou grasse) ressurgissent, le laboratoire français Genévrier revient avec une gamme complète et revisitée de sirops, pastilles et sachets-doses Codotussyl. En libre accès en pharmacie.


Maux de gorge, toux sèche, toux grasse : Codotussyl revient !
Se soigner sans consulter c’est possible. En effet, de nos jours, l’automédication se pratique couramment pour certains symptômes bénins pendant une courte période : douleurs légères ou modérées, rhume, maux de gorge, toux, bouton de fièvre, sevrage tabagique…

Certains médicaments sont désormais directement accessibles en pharmacie où les consommateurs bénéficient des conseils d’un pharmacien pour valider leur choix. C’est bien dans cet esprit que la gamme de médicaments Codotussyl a été entièrement repensée.

L’écoute du pharmacien est la première étape de cette démarche d’automédication : il va aider le patient-consommateur à exprimer ses symptômes. Puis il pourra le soulager en lui conseillant le médicament le mieux adapté, le mieux ciblé. Depuis l’automne 2009, les laboratoires Genévrier souhaitent favoriser cette démarche de libre accès. L’idée : guider le consommateur dans le choix de ses traitements par un « encadrement responsable » – traduire, avec l’aide des pharmaciens. Pour ce faire, une communication médicale, explicative et ludique a été mise en place. Elle consiste à identifier les trois pathologies - toux grasse, toux sèche, maux de gorge- par une animation graphique des symptômes au niveau des trois localisations concernées à l’intérieur du corps.

En parallèle, la gamme de produits Codotussyl a été entièrement revisitée. Consommateurs et pharmaciens ont participé à la création des nouveaux packagings. Toutefois, la couleur violette -identitaire des sirops que l’on pouvait trouver dans les armoires à pharmacie de nos parents- a été conservée.

Aujourd’hui, les patients ont donc à leur disposition sept références pour lutter contre tous les maux de l’hiver.

Les maux de gorge : « Comment traiter mon mal de gorge sans fièvre pour que la douleur disparaisse rapidement ? Il me faudrait un produit tout en un : anesthésique, antiseptique et énergisant. ». Ces petits soucis sont traités par l’action conjuguée de trois principes actifs : un anesthésique local (chlorhydrate de lidocaïne), un antiseptique local pour désinfecter la gorge (chlorure de cétylpyridinium) et de la vitamine C sous forme de pastilles à sucer sans sucre à partir de 6 ans goût mandarine.

Toux grasse : « Je suis encombrée et j’ai du mal à respirer. Comment m’aider à évacuer les glaires de mes bronches efficacement ? ». Ce type de toux est fluidifiée par un expectorant à l’acétylcystéine, permettant de désencombrer les bronches ; sous forme de sirop, sachet-dose, et comprimés à sucer à partir de 6 ans.

La toux sèche : « Je tousse depuis ce week-end et ma gorge est irritée. J’ai besoin d’un antitussif pour stopper cette toux gênante et fatigante. » Cette toux sèche -ou d’irritation- est traitée par un antitussif à la pholcodine qui supprime le réflexe de la toux ; sirop adulte et sirop enfant à partir de 6 ans.

Naturellement, si les symptômes persistent au bout de cinq jours, le malade devra alors consulter et demander un avis médical.


Publié le Vendredi 18 Décembre 2009 dans la rubrique Bien-être | Lu 9951 fois